Le 21 juillet 2015, Pierre Nkurunziza surnommé le petit despote de Bujumbura, était élu président de la République du Burundi, à la faveur d'une élection, hautement, contestée, boycottée par l'opposition et tenue dans un contexte d'atteinte généralisée aux libertés fondamentales. Un an, plus tard, le régime est engagé dans une fuite en avant répressive aux dynamiques génocidaires, qui a, déjà, fait plusieurs milliers de morts, de disparus, de personnes arrêtées et torturées, et qui a poussé plus de 270 000 personnes à fuir le pays.

C'est comme si le dictateur était atteint d'une maladie contagieuse. Personne n'en veut à Kinshasa où il a offert ses bons offices.

Le vice-président sud-soudanais et chef des ex-rebelles, Riek Machar, a fait savoir, vendredi, 22 juillet, qu'il ne rentrerait pas dans l'immédiat à Juba et a désavoué, par avance, toute tentative du président, Salva Kiir, de se trouver un autre interlocuteur pour ramener la paix.

La deuxième édition du Forum AfricTalents, une initiative du Togolais, Didier Acouetey, se tiendra du 21 au 22 octobre prochain, à Lomé, au Togo.

Une rencontre en amont de la 6e Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique (Tokyo International Conference on African Development ou TICAD VI), a eu lieu, le 19 juillet, à Londres. Ce Sommet TICAD, sera le premier à être organisé, en Afrique, et aura lieu à Nairobi, au Kenya, les 27 et 28 août 2016.

Le Sénégal a réaffirmé, mercredi, 20 juillet, son soutien à un retour du Maroc au sein l'Union africaine (UA), "une chose complètement naturelle" selon le président sénégalais Macky Sall. Toutefois, le soutien appuyé de Macky semble être dicté par d'autres considérations judiciaires : le cas Hissène Habré notamment.

La Confédération africaine de football (CAF) et Total annoncent, ce jeudi, 21 juillet, un accord au terme duquel Total devient le sponsor officiel du football africain pour les 8 prochaines années.

Dix-sept soldats maliens ont péri, mardi, 19 juillet, dans l'attaque de leur base dans le Centre du Mali, le gouvernement dénonçant une opération "terroriste coordonnée", revendiquée par deux groupes armés, un peul et un djihadiste.

Porte-parole du MPC, un des nombreux groupes politico-militaires présents dans le Nord du pays, dans les zones de Sido, Kabo et Kaga Bandoro, Abacar Sabone semble vouloir se mettre en travers du chemin tracé par le professeur, Faustin Archange Touadéra.

Pour un drame qui a eu lieu dimanche, le gouvernement s'est bien gardé d'en faire état. Sans doute, ne voulait-il pas apeurer (encore plus) le peuple français qui venait d'être affecté par le carnage de la Promenade des Anglais, le 14 juillet, à Nice, qui a fait 84 morts.

Les plus populaires