L'ex-président tchadien, Hissène Habré, reconnu coupable, fin mai, de crimes de guerre et crimes contre l'humanité, a été condamné, vendredi, 29 juillet, à verser entre 10 et 20 millions de F CFA (entre 15.245 et 30.490 euros), par victime, par le tribunal spécial africain qui l'a jugé à Dakar.

La représentante de la Mission d'observation électorale de l'Union européenne au Gabon a appelé, jeudi, 28 juillet, à "tout faire" pour "éviter tout acte de violence ou toute forme de provocation", dans un climat (excessivement) tendu à l'approche de la présidentielle du 27 août, au point qu'on s'autorise à se demander si elle croit à celle qu'elle demande.

Le ministre togolais de l'enseignement supérieur, Octave Nicoué Broohm, fait preuve d'imagination, dans un contexte où l'Etat, bien que confronté à la rareté des ressources financières, doit, néanmoins, accroître la formation des jeunes togolais, fer de lance de la nation. Il a annoncé, jeudi, 28 juillet, la mise en place d'un Fonds d'appui aux études supérieures, en remplacement des bourses et allocutions de secours, déjà, existantes.

La très sectaire Cour constitutionnelle du Gabon a rejeté les recours introduits par trois opposants contre la candidature du chef de l'Etat, Bongo Ondimba Ali (BOA), à l'élection présidentielle du 27 août. Elle a refusé de prendre ses responsabilités, en penchant, comme d'habitude, du côté du plus fort.

Pas d'attentat chez nous en Corse, déclare le mouvement clandestin nationaliste sous forme d'avertissement à l'Etat islamique (EI ou Daesh), qui compterait quelques adeptes sur l'Ile de Beauté. Dans un communiqué transmis au journal, Corse Matin, le mouvement clandestin nationaliste s'est voulu très clair : le FLNC (Front de libération nationale corse) le menace, clairement, de lourdes représailles s’il décide de s’en prendre à l’Ile de Beauté.

Comme le fleuve Congo qui est capable de fournir l'énergie électrique à toute l'Afrique, le fleuve Sanaga peut, aussi, fournir l'électricité à tout le Cameroun et lui permettre, même, de devenir un pays exportateur de cette denrée qui fait cruellement défaut à ses voisins. Le Cameroun est en passe, dans les deux ou trois années à venir, d'équilibrer ses besoins en énergie. Mais pour combien de temps ? Pourtant, il y a Song Mbengue (ou Sakbayémé) qui aurait pu résoudre le problème en un temps trois mouvements. La Sanaga Maritime a-t-elle les élites qu'il faut ? On ne fera pas l'économie de ce débat.

L'Afrique a, toujours, creusé sa propre tombe. Au Bénin ou n'importe où, ailleurs, c'est la même triste réalité. On n'élève, rarement, un fils du pays. On préfère le pousser, plutôt, dans le gouffre pour qu'il ne s'en sorte pas. L'Africain est prophète ailleurs. Jamais chez lui. La colonisation en est-elle la cause d'une telle tare mentale et intellectuelle ? Patrice Talon, nouveau venu (pour cinq ans), à La Marina, est, fortement, interpellé.

En place depuis fin mai, le nouveau président démocratiquement élu des Comores, le colonel, Azali Assoumani, s'imprègne, progressivement, des dossiers de son quinquennat tout en imprimant la marque de sa gouvernance.

L'avion transportant l'opposant historique congolais, Etienne Tshisekedi, a atterri, mercredi, 27 juillet, à l'aéroport de Ndjili, dans l'Est de Kinshasa, où l'attendaient plusieurs milliers de ses partisans, dans un climat politique tendu lié aux incertitudes entourant la prochaine présidentielle.

Après avoir permis à Jacob Zuma de gagner du temps en allongeant la procédure, la très indépendante justice sud-africaine est, finalement, arrivée à le coincer. Elle lui accorde ni plus ni moins 45 jours pour payer ce qu'il doit à l'Etat : 500.000 dollars.

Les plus populaires