Le président sud-africain Jacob Zuma va, de nouveau, être poursuivi pour plus de 700 charges de corruption dans une affaire de contrat d'armement, suite à une décision de la justice sud-africaine qui le fragilise un peu plus, au moment où il accumule les déboires.

Le président tchadien, Idriss Déby Itno, croyait, à tort, que le fait de devenir président en exercice de l'Union africaine, au moment où il organise l'élection présidentielle tchadienne, allait lui permettre d'assurer son passage en force, tout tranquille. Il a eu tout faux.

Roch Marc Christian Kaboré n'y est pas allé avec le dos de la cuillère. Dans le pays des hommes intègres, il est, désormais, interdit à tout fonctionnaire d'accepter un pot de vin de 35.000 F CFA (53 euros). Le peuple applaudit.

La Commission électorale nationale vient d'annoncer les résultats provisoires : Teodoro Obiang Nguéma Mbasogo est réélu avec 93,7% contre six autres candidats qui se partagent le reste des suffrages. L'issue de ce scrutin ne faisait aucun doute, Obiang ne disposant d'aucun adversaire à sa pointure.

Jacob Zuma fait le dos rond devant les nombreuses demandes de démission, aussi bien, au sein de son parti, l'ANC, que dans le reste du pays, dont il fait l'objet. Mais jusques à quand ?

Depuis mardi, 26 avril, Lomé dispose de son 5 étoiles de classe internationale, inauguré, par Faure Gnassingbé, le chef de l'Etat. Il s'agit du Radisson Blu qui va donner un nouveau souffle au secteur du tourisme. Il va, aussi, accroître l'attractivité diplomatique de la place de Lomé, qui peut, désormais, accueillir des conférences internationales dans un confort new yorkais.

Pas d'étonnement. Ce n'est pas un poisson d'avril non plus. Nelson Mandela, Le Grand Madiba, a atterri en Palestine. Pas en chair et en os. Mais en statue géante qui vient d'être offerte, à Ramallah, par l'Afrique du Sud.

Sassou Nguesso a désigné Clément Mouamba premier ministre chef du gouvernement. Mouamba n'aura pas à choisir à proprement parler les ministres avec qui il souhaiterait travailler. Il a trouvé la liste du gouvernement déjà toute faite, prête à être consommée.

La Côte d'Ivoire va rendre, mercredi, 27 avril, un hommage musical au roi de la rumba congolaise Papa Wemba, décédé dimanche à Abidjan, où une délégation (composée de sa veuve) est arrivée de République démocratique du Congo pour organiser le rapatriement du corps et les obsèques.

L'Union africaine n'attend que le feu vert du dictateur pour désigner un médiateur de la crise congolaise. De son côté, Ban Ki-moon vient en renfort dans un courrier où il lui demande de favoriser le dialogue avec l'opposition.

Les plus populaires