Alpha, Cellou, Sidya, Lansana... et les autres

Lansana Kouyaté

L'élection présidentielle est annoncée pour le 11 octobre. Après l'ouverture de la campagne, le 10 septembre, chacun des huit candidats fourbit ses armes.

 

Huit candidats, dont une femme, se présenteront à l'élection présidentielle du 11 octobre prochain. A tout seigneur tout honneur, Alpha Condé, président sortant, veut se succéder à lui-même, pour le compte de la majorité présidentielle dirigée par son parti politique, le RPG (Rassemblement pour le peuple de Guinée). Président de l'UFDG (Union des forces démocratiques de Guinée), Cellou Dalein Diallo ambitionne de faire mieux qu'il y a cinq ans, quand il fut battu, contre toute attente, au deuxième tour par le président actuel. Il contesta le verdict mais fut considéré comme mauvais perdant. Il ne veut plus qu'un tel scenario puisse se reproduire. Sidya Touré, président de l'UFR (Union des forces républicaines), troisième, il y a cinq ans, au premier tour, aura réussi sa présidentielle s'il arrive, cette fois, à se hisser à l'une des deux premières places. Quatrième candidat d'envergure au regard des scores réalisés en 2010, Lansana Kouyaté est le président du PEDN (Parti de l'espoir pour le développement national). Il fait partie du « Club des trois » premiers ministres sous le magistère de Lansana Conté, avec Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré. En tenant, aussi, compte de l'âge avancé du président Condé (77 ans), se pose la question du renouvellement de la classe politique guinéenne, dans son ensemble.

 

Découvrez la suite dans Afrique Education n°423

 

Moussa Konaté

Ajouter un commentaire