Vous êtes ici

BURKINA FASO : Un sondage donne gagnant Roch Marc Christian Kaboré

Comme beaucoup le chuchotaient, à Ouagadougou, la révolution ne semble pas vouloir bénéficier aux sankaristes dont le chef de file, s'appelle Bénéwendé Sankara. Ce dernier n'apparaît pas sur la short list d'un récent sondage effectué dans la perspective de la présidentielle du 11 octobre prochain.

Le candidat du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), Roch Marc Christian Kaboré, arrive en tête au premier tour, avec 35,85%. L'autre surprise, c'est que le chef de file des contestaires, Zéphirin Diabré de l'Union du progrès et le changement (UPC), n'arrive qu'en deuxième position, assez loin, avec 26,54%, selon un sondage de l'Institut de recherche et de sondage Apidon (IRSOA), publié mardi, 1er septembre.

Selon les résultats de cette enquête réalisée, courant août, avant la décision du Conseil constitutionnel, d'invalider la candidature des partisans de Blaise Comaporé, ayant soutenu son projet de modification de la constitution, Eddie Komboïgo (candidat du CDP recalé), arrive en troisième position avec seulement 4,67%.

Quant à Gilbert Bassolé, dernier chef de la diplomatie de Blaise Compaoré dont la candidature a été acceptée par le Conseil constitutionnel, il occupe la 4è place avec 3,98%.

En cas de second tour entre Roch Marc Christian Kaboré et Zéphirin Diabré, l'enquête révèle que Roch Marc Christian Kaboré obtiendrait 56,57% tandis que Zéphirin Diabré occuperait, toujours, la deuxième place avec 43,43%.

Relativisons : ce n'est qu'un sondage et il y a encore du temps pour faire campagne et convaincre les indécis. Cela vaut aussi bien pour Zéphirin que pour Marc.

Plus de 5 500 000 Burkinabè sont appelés aux urnes, le 11 octobre prochain, pour élire le président du Burkina Faso et les députés.

Ce premier sondage montre le rejet total de Blaise Compaoré et de son parti politique, le CDP, par les électeurs burkinabè. Si cette tendance se confirmait, le CDP pourrait, purement et simplement, disparaître au profit de son « cousin » ou « neveu », le MPP, qui semble bénéficier de sa dégringolade.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.