ARRESTATION D'OMAR EL BECHIR : La CPI traîne l'Ouganda et Djibouti au Conseil de sécurité

Le 11 juillet 2016, la Chambre préliminaire II de la Cour pénale internationale (CPI) a pris acte du défaut d'exécution de la République de l'Ouganda  et de la République de Djibouti de demandes aux fins de l'arrestation et de la remise d'Omar El Béchir à la Cour, et a décidé de référer cette question à l'Assemblée des Etats Parties et au Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations-Unies. Il leur appartient, désormais, de prendre les mesures qu'ils jugent nécessaires en la matière.

Omar El Béchir est visé par deux mandats d'arrêt de la CPI pour cinq chefs de crimes contre l'humanité, deux chefs de crimes de guerre et trois chefs de génocide. Tous les Etats parties au Statut de Rome ont l'obligation d'exécuter les mandats d'arrêt à l'encontre du président soudanais.

Dans deux décisions distinctes, les juges ont noté que l'Ouganda et Djibouti ont manqué à leur obligation d'arrêter et de remettre Omar El Béchir, alors qu'il était présent sur leur territoire, pour assister à des cérémonies d'inauguration, en mai 2016, empêchant, ainsi, la Cour d'exercer ses fonctions et pouvoirs en vertu du Statut de Rome. Leurs autorités respectives n'ont pas, non plus, soulevé auprès de la Cour toute difficulté qui aurait pu les empêcher l'exécution des demandes d'arrestation et de remise.

Le président soudanais n'est pas le seul à pâtir de l'animosité des juges de la CPI. Un de ses chefs militaires est, aussi, sur la liste.

On se soutient que la situation au Darfour (Soudan) avait été déférée à la Cour par le Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations-Unies dans sa résolution 1593 du 31 mars 2005. Le procureur avait, alors, ouvert une enquête en juin 2005. Le 4 mars 2009 et le 12 juillet 2010, la Cour avait délivré deux mandats d'arrêt à l'encontre de Omar Hassan Ahmad Al Bashir pour cinq chefs de crimes contre l'humanité (meurtre, extermination, transfert forcé de population, torture et viol), deux chefs de crimes de guerre (fait de diriger intentionnellement des attaques contre la population civile en tant que telle ou contre des civils qui ne participent pas directement aux hostilités et pillage), et trois chefs de génocide à l'encontre des groupes ethniques des Four, Masalit et Zaghawa.

Réunis en Sommet, à la fin de cette semaine, à Kigali, les chefs d'Etat et de gouvernement, membres de l'Union africaine (UA) ont inscrit à l'ordre de jour de leurs travaux, la question de la CPI. Ils menacent de quitter cette organisation, en bloc, depuis quelque temps. Vont-ils sauter le pas à Kigali ?

Commentaires

Visiteur (non vérifié)
Les voyous sont plus intéressés par la minière de sauver les gangsters que de garantir les droits de l'homme , dans quel pays Africain la justice est indépendante? Comment l'honneur des dictateurs, de violeur, criminels, des gangster peut-il etre plus important que les actes qu'ils ont posés?
Aboubaker (non vérifié)
les jeunes djiboutiens demande au Cour pénale internationale (CPI) de mettre au prison a Ismail omar geulleh President de djibouti.
Osman (non vérifié)
Tu es aussi stubite de personnaliser la question au lieu de répondre comme les contributions des autres
ANONYMOUS (non vérifié)
L'ETAT DE DJIBOUTI EN FAIT PARTIE NOTAMMENT
Ossob gouleid (non vérifié)
Je voudrais savoir que c'est pas uniquement les Chefs d'Etats africains qu'il faut les poursuivre ; la CPI n'est pas uniquement compétent pour juger les pays faibles????? Et pourquoi pas Israël où encore les Occidentaux ! !!!! C'est louche votre mission la CPI. ...
Abdourahman Oma... (non vérifié)
bravo et bonne remarque Ossob Gouled (très beau nom d'ailleurs). Le CPI sert les intérêts des pays occidentaux et je soutiens les pays africains qui refuse de lui obéir. Aucun Africain ne doit être arrêter et transmis à cette cour complice de la domination du Nord sur le Sud. Je rejette l'existence même du CPI puisqu'elle n'a jamais été crédible: Israel est la preuve vivante de son incrédibilité puisque c'est le pays qui commet le plus de génocide et d'occupation contre un peuple palestinien occupé.
Ismaël (non vérifié)
Bien-sûr que c'est louche...israël extermine nuit et jour des palestiniens et personne ne s'inquiète, Bush à brûlé l'Iraq aucun commentaire, Sarkozy a tué Kadhafi et personne n'en parle. La CPI est belle et bien une cour pour punir les élèves indisciplinés de l'Afrique qui n'obéissent pas à l'ordre du maître. C'est malheureux.
Visiteur (non vérifié)
Toujours un deux poids deux mesures ! Le Soudan n'a pas ratifié le Statut de Rome mais on le poursuit. À quand Bush, Cheney ou Poutine ? On s'attaque toujours au plus faible. C est lamentable et consternant! Pourquoi on ne poursuit pas l'Afrique du Sud qui l'avait accueilli pour le sommet de l'UA ?
Adamou Niandou (non vérifié)
La cpi doit aussi arrete sarkozy, bush , blair et tous ces fouteurs de trouble dans le monde.pourquoi le conseil de securite n a pas saisi la cpi poour les guerres en irak , Afghanistan, libye et en palestine? Il n y a que les president Africains a juge? Arretez votre terrorism intellectuel sur les Africains et leurs dirigent
yahya (non vérifié)
Si seulement la CPI prends en charge juste les criminelle des état africains et qu'il ferme les yeux pour les autres atrocité qui se passent dans le monde. Il y a beaucoup de civiles qui sont sous le menace tout les jours: la Palestine qui n a jamais connu de paix. La syrie; la Yémen; l Irak et la Libye qui nagent le sang tt le jours. Arrêtez de vs focaliser sur l Afrique et montrez nous que la justice est pour tous. Il y a pire des criminelles qui savourent leur vie dans le tranquillité absolue. On vs croit plus.
hassan. mohamed (non vérifié)
La CPI est mandaté pour les faibles africains et ceux demandé par les G8
encolere (non vérifié)
Que les criminel d la CPI soient maudi k le Bon Dieu vous torture ...ils n sont nullement preoccuper par ls blems Ds africains maid cmt ls garder avis terroriserr vtr cul soient en enter eternel
MIYE (non vérifié)
la cpi doit etre justeavec tous les dirigeants . ils doivent juger blair ki a reconnu l'invasion en irak étais 1 erreur avec bush . tous les africains doivent être 1 seul main contre l'injustice des blancs l'esclavage a été abolie mais ne vivons ds 1 nouvelle été ki l'esclavage intellectuelle
Kader Masngar (non vérifié)
Je soutien la position de l'Union Africaine. La CPI est partiale. Pourquoi ne poursuit-elle pas Sarkozy pour son role dans l'assassinat du Guide Libien et le Chaos qui s'endetter est survive? Pourquoi la CPI ne poursuit-elle pas George Bush pour avoir causé la mort des milliers d'irakiens et de Saddam Hussein? Pourquoi n'inquiète t-elle pas Israel qui assassine tout les jours des enfants Palestinians? La CPI ne s'acharne que sur les faibles (Africains) et Donc. n'a aucune crédibilité.
Karimciné (non vérifié)
c'est pas dimanche toujours,par exemple comme l'enfant n'accepte pas tout le temps l'ordre de sa maman surtout quand il deviens adulte....et je trouve normal quand l'enfant deviens adulte et qu'il rentre en tard le soir que ces frères et ces soeurs le couvert car tout simplement ces parents sont très exigent.....
Robleh (non vérifié)
C vrai que la CPI est partiale. Mais le peuple djiboutien a besoin d’être libéré d'une dictature de 40 ans de massacre, de famine, de corruption, d'abus en tous genres alors oui Madame la CPI venez récupérez tous ces dictateurs africains qui appauvrissent l'Afrique, venez prendre notre IOG aussi, on vous l'offre pour 1 euro symbolique.
ETUDIANT DE L'U... (non vérifié)
on nom de etudiant de djiboutienne j dit haut et fort que "on vos merde la CPI"si djibouti a signe l convention de rome ce ne pas le role de fair le gendarme de afrique d'ailleur l'afrique a murie et prend son avenir on main on connais vos plan machaivelique pour destablise l'afrique et ce dirgnt ce fini l'age de colonisations cher blanc beq

Ajouter un commentaire

Les plus populaires