CONGO-BRAZZAVILLE : Le Falcon 7X toujours immobilisé en France

Le 3 janvier 2017, afriqueeducation.com avait publié un article intitulé « Congo-Brazzaville : Le Falcon 7X du dictateur immobilisé pour factures de réparations non payées », qui a sorti de sa relative réserve, Alain Regourd, le patron français des sociétés Equajet et Equaflight, et vieux copain du dictateur. Au lieu de démentir l'information, directement, chez afriqueeducation.com, Regourd est parti le faire chez d'autres et dans les réseaux sociaux, pour ne pas effaroucher le dictateur. A-t-il peur du dictateur à ce point ? Ce dernier est le premier lecteur des publications du Groupe Afrique Education, mais, il souhaite sa mort depuis, au moins, une décennie. Sans pouvoir rien y faire : l'oeuvre de Dieu ! Alain Regourd a, peut-être, dit la partie de vérité qui l'arrangeait en affirmant que ses sociétés, contrairement, à ce qui était écrit dans l'article, ne gèrent pas, directement, les avions Falcon 7X et Falcon 50, mais, il a, surtout, occulté la partie qui ne l'arrange pas. En effet, il aurait pu dire que le Falcon 7X n'a pas une immatriculation civile au nom d'Equajet mais, plutôt, une immatriculation militaire congolaise TN-ELS avec comme numéro de série 7X232. Cet avion est, donc, saisissable par les huissiers de justice, dès lors qu'il appartiendrait à l'armée de l'air congolaise et ne bénéficiant pas de l'immunité présidentielle.

Selon nos sources, ce Falcon était en maintenance, à Bordeaux Merignac, depuis le 16 novembre. Il a dû transiter par Paris pour y aller. Actuellement, il se trouve stationné, quelque part, en France, et ne peut retourner au Congo-Brazzaville avant qu'on ait payé les factures de réparation et de stationnement, ou tout au moins, trouvé un arrangement avec les fournisseurs. Le jour où cette question d'intendance sera réglée, ce Falcon reprendra les airs pour Brazzaville.

Le Falcon 7X n'est pas le seul avion congolais à connaître le triste sort de l'immobilisation. Les avions de la compagnie aérienne nationale, Ecair, sont cloués au sol pour les mêmes raisons pour certains, ajoutés aux impayés de l'Asecna. Depuis plusieurs mois, Ecair a, momentanément (?), baissé pavillon, après avoir mis son personnel en chômage technique.

Commentaires

ku ibiti (non vérifié)
Loooooooooollllll kikiekiekikie
Bouanga nkuti (non vérifié)
Vraiment monsieur Sassou fait honte du Congo on dirait pas un chef d'ETAT il se comporte comme un bandit de grand chemin ,il est toujours dans les faits divers .Cela se voit qu'il gère mal la richesse du pays .Pauvre Sassou a son âge on dirait un petit enfant qui dirige le village .après cela on va chantée le médiateur international .Il vieillit mal .IL aime le pouvoir comme un avare qui a l'or.
HANSALEVEY Adams (non vérifié)
quand le loup aboie, c'est pour arrêter ses compatriotes et les mettre en prison sans preuves matérielles, sinon des preuves imaginaires; mais quand il s'agit de gérer le pays convenablement, hélas intervient le vol ou la corruption, le gaspillage et le pillage des biens mobiliers et immobiliers du pays; aussi c'est le rôle de SASSOULAND donc d'Oyocratie, de tous ceux qui soNt d'Oyo, des clans de Sassou, le seul dictateur de deux siècles; mais que vaut l'économie d'un pays pour lui ? Il s'en fout de tout et de tous: Tuer, mettre en prison est devenue l'art du dictateur , Monsieur 8% de mars 2016, jamais il a eu honte; seulement garder le pouvoir par la force et mourir au pouvoir pour bénéficier d'un musée royal, ainsi va la vie de la politiqiue congolaise et de l'Afrique, qui gagnera dans tout cela: Est-ce Sassou ou la mort ? Garder le pouvoir à tout prix indique qu'on peut mourir, car la mort ne pardonne pas du tout , donc à choisir entre la dictature et la maladie souvent cachée chez notre dictateut !! qui vivra verra !!
HANSALEVEY Adams (non vérifié)
quand le loup aboie, c'est pour arrêter ses compatriotes et les mettre en prison sans preuves matérielles, sinon des preuves imaginaires; mais quand il s'agit de gérer le pays convenablement, hélas intervient le vol ou la corruption, le gaspillage et le pillage des biens mobiliers et immobiliers du pays; aussi c'est le rôle de SASSOULAND donc d'Oyocratie, de tous ceux qui soNt d'Oyo, des clans de Sassou, le seul dictateur de deux siècles; mais que vaut l'économie d'un pays pour lui ? Il s'en fout de tout et de tous: Tuer, mettre en prison est devenue l'art du dictateur , Monsieur 8% de mars 2016, jamais il a eu honte; seulement garder le pouvoir par la force et mourir au pouvoir pour bénéficier d'un musée royal, ainsi va la vie de la politiqiue congolaise et de l'Afrique, qui gagnera dans tout cela: Est-ce Sassou ou la mort ? Garder le pouvoir à tout prix indique qu'on peut mourir, car la mort ne pardonne pas du tout , donc à choisir entre la dictature et la maladie souvent cachée chez notre dictateut !! qui vivra verra !!
HANSALEVEY Adams (non vérifié)
quand le loup aboie, c'est pour arrêter ses compatriotes et les mettre en prison sans preuves matérielles, sinon des preuves imaginaires; mais quand il s'agit de gérer le pays convenablement, hélas intervient le vol ou la corruption, le gaspillage et le pillage des biens mobiliers et immobiliers du pays; aussi c'est le rôle de SASSOULAND donc d'Oyocratie, de tous ceux qui soNt d'Oyo, des clans de Sassou, le seul dictateur de deux siècles; mais que vaut l'économie d'un pays pour lui ? Il s'en fout de tout et de tous: Tuer, mettre en prison est devenue l'art du dictateur , Monsieur 8% de mars 2016, jamais il a eu honte; seulement garder le pouvoir par la force et mourir au pouvoir pour bénéficier d'un musée royal, ainsi va la vie de la politiqiue congolaise et de l'Afrique, qui gagnera dans tout cela: Est-ce Sassou ou la mort ? Garder le pouvoir à tout prix indique qu'on peut mourir, car la mort ne pardonne pas du tout , donc à choisir entre la dictature et la maladie souvent cachée chez notre dictateut !! qui vivra verra !!
HANSALEVEY Adams (non vérifié)
quand le loup aboie, c'est pour arrêter ses compatriotes et les mettre en prison sans preuves matérielles, sinon des preuves imaginaires; mais quand il s'agit de gérer le pays convenablement, hélas intervient le vol ou la corruption, le gaspillage et le pillage des biens mobiliers et immobiliers du pays; aussi c'est le rôle de SASSOULAND donc d'Oyocratie, de tous ceux qui soNt d'Oyo, des clans de Sassou, le seul dictateur de deux siècles; mais que vaut l'économie d'un pays pour lui ? Il s'en fout de tout et de tous: Tuer, mettre en prison est devenue l'art du dictateur , Monsieur 8% de mars 2016, jamais il a eu honte; seulement garder le pouvoir par la force et mourir au pouvoir pour bénéficier d'un musée royal, ainsi va la vie de la politiqiue congolaise et de l'Afrique, qui gagnera dans tout cela: Est-ce Sassou ou la mort ? Garder le pouvoir à tout prix indique qu'on peut mourir, car la mort ne pardonne pas du tout , donc à choisir entre la dictature et la maladie souvent cachée chez notre dictateut !! qui vivra verra !!
HANSALEVEY Adams (non vérifié)
quand le loup aboie, c'est pour arrêter ses compatriotes et les mettre en prison sans preuves matérielles, sinon des preuves imaginaires; mais quand il s'agit de gérer le pays convenablement, hélas intervient le vol ou la corruption, le gaspillage et le pillage des biens mobiliers et immobiliers du pays; aussi c'est le rôle de SASSOULAND donc d'Oyocratie, de tous ceux qui soNt d'Oyo, des clans de Sassou, le seul dictateur de deux siècles; mais que vaut l'économie d'un pays pour lui ? Il s'en fout de tout et de tous: Tuer, mettre en prison est devenue l'art du dictateur , Monsieur 8% de mars 2016, jamais il a eu honte; seulement garder le pouvoir par la force et mourir au pouvoir pour bénéficier d'un musée royal, ainsi va la vie de la politiqiue congolaise et de l'Afrique, qui gagnera dans tout cela: Est-ce Sassou ou la mort ? Garder le pouvoir à tout prix indique qu'on peut mourir, car la mort ne pardonne pas du tout , donc à choisir entre la dictature et la maladie souvent cachée chez notre dictateut !! qui vivra verra !!
HANSALEVEY Adams (non vérifié)
quand le loup aboie, c'est pour arrêter ses compatriotes et les mettre en prison sans preuves matérielles, sinon des preuves imaginaires; mais quand il s'agit de gérer le pays convenablement, hélas intervient le vol ou la corruption, le gaspillage et le pillage des biens mobiliers et immobiliers du pays; aussi c'est le rôle de SASSOULAND donc d'Oyocratie, de tous ceux qui soNt d'Oyo, des clans de Sassou, le seul dictateur de deux siècles; mais que vaut l'économie d'un pays pour lui ? Il s'en fout de tout et de tous: Tuer, mettre en prison est devenue l'art du dictateur , Monsieur 8% de mars 2016, jamais il a eu honte; seulement garder le pouvoir par la force et mourir au pouvoir pour bénéficier d'un musée royal, ainsi va la vie de la politiqiue congolaise et de l'Afrique, qui gagnera dans tout cela: Est-ce Sassou ou la mort ? Garder le pouvoir à tout prix indique qu'on peut mourir, car la mort ne pardonne pas du tout , donc à choisir entre la dictature et la maladie souvent cachée chez notre dictateut !! qui vivra verra !!
M (non vérifié)
Combien de temps allons nous encore laisser le pays aux mains des terroristes, criminels, barbares du régime Sassou Nguesso qui ne se reculent en rien avec les accusations mensongères montées de toute pièce, le génocide dans le Pool, la corruption, les ménaces, les enlèvements, tortures, disparitions et tueries massives,qui sont devenus de plus en plus le lot du quotidien au Congo? Combien de temps allons nous assister comme des témons impuissant, laisser planer le silence sur la vérité réelle de ce que fait le régime Sassou au Congo. C’est très grave ce que continue à vivre le Congo, tout Congolais doit prendre acte que le pays s’enfonce de plus en plus dans la dictature immonde avec les génocides, crimes contre l'humanité ainsi que les arrestations incéssantes. Nous avons à resister unaniment sans fausse modestie. Une insurrection populaire, républicaine, pacifique et démocratique est utile au Congo.« Dans sa folie de faire oublier sa déculottée des USA aux Congolais et à l’opinion internationale,le régime dictatorial Sassou Nguesso ne cesse de recourir aux faux Complots , conspirations et multiples arrestations. Avec les arrestations d’Okombi ainsi que du journaliste Ghys Fortuné Dombe Mbemba du journal Talassa en l’espace de quelques jours,sans oublier celles des nombreux simples citoyens, le régime aux abois du Congo, ne fait que de plus en plus démontrer sa dictature, sa barbarie. Après le bras de fer avec les autorités illégitimes du sytème dictorial et sanguinaire de Brazzaville, le directeur du journal Talassa ; journaliste Ghys Fortuné Dombe Mbemba du journal Talassa a été arbitrairement incarceré; » Il avait eu le courage d’ avoir » fait des révélations sur les enlèvements, tortures, disparitions et tueries massives perpétrés par Jean Dominique Okemba, Ndengué et Serge Oboa ».Comme d’ habitude, le minable et louche procureur de la république du pouvoir illégitime, Oko Ngakala est une de plus monté au créneau pour parler du soupçon et accuser le courageux journaliste » d’être de mèche avec le Pasteur Ntoumi. Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage.Ghys Fortuné Dombe Mbemba qui n' a fait que son travail de journaliste a été arrêté et accusé d’entretenir l’insécurité dans le département du Pool. Voici un signe de faiblesse pour le pouvoir sanguinaire, criminel du Congo qui ne cesse de se servir du nom de Ntoumi. La dictature, sanguinaire de Sassou Nguesso a besoin de ce nom pour les besoins de sa cause diabolique. Il faut que chacun le comprenne. « le pouvoir illégal de Sassou Nguesso cherche à tout prix à établir un lien entre le Pasteur Ntoumi, André Okombi Salissa et d’ autres opposants qui risquent aussi d’être arrêtés afin de se donner des raisons suppléntaires de terroriser les Congolais, continuer l’épuration éthnique dans le Pool et aussi les autres régions du Congo, particulièrement celles du Sud. Le tyran, terroriste, Sassou Nguesso et son clan de terroristes, criminels,continuent à faire massacrer les populations dans le Pool en prétextant poursuivre Ntoumi, alors que la responsabilité de Ntoumi dans l'affaire du 4 avril 2016 n'est pas du tout établie. En espace de quelques jours, c’était Paulin Makaya et ses militants qui ont été accusés d’atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat, assassinat, complicité d’évasion à la suite de la mutinerie montée par le pouvoir le 29.12.2016 à la maison d’arrêt de Brazzaville. C’est ensuite tour et tour,Okombi,Ghys Fortuné Dombe Mbemba qui mobilisent toutes les énergies des criminels, génocidaires, barbares de l’Oyocratie. Sassou Nguesso, le président auto proclamé, qui à peine revenus au pouvoir par le coups d'état le plus sanglant de l'histoire africaine, il près de 20 ans, laisse massacrer plus 352 Congolais au beach de Brazzaville, alors que ces pauvres étaient rentrés » au pays après un appel que Sassou Nguesso avait lui-même lancé aux réfugiés », est un homme au comportement très négatif est une véritable menace pour la paix, le développement au Congo. Tout ce qu'il possède, il 'a toujours eu par des moyens détournés,en commencant par sa femme Antoinette. Il a toujours cherché à mettre la responsabilité de ses actes, meurtres odieux sur les autres. la liste des personnalités congolaises mortes, imprisonnées, laissées pour compte, depuis des années jusqu'àu parcequ'ils l'avaient fait confiance ou cru à l'amitié et la sincérité de Sassou Nguesso tels Bartelemy Kikadidi assassinné le 13 fevrier 1978, Xavier Katali, Pierre Anga, Justin Lékoundzou Itihi Ossetoumba,Modeste Boukadia,Jean Ngouabi, Bruno Ngouabi,Okombi Salissa,Jean Marie Michel Mokoko, Ghys Fortuné Dombe Mbemba etc. Cette liste n’est pas exhaustive.Sassou Nguesso est depuis hier, comme aujourd'hui le grand danger. l'énnemi du Congo. Il est et restera un criminel multirécidiviste, un génocidaire, un terroriste.."Que celles et ceux qui le protègent et le soutiennent ou qui vivent de lui en prennent conscience." Pour ceux qui ne le comprennent pas ou ne veulent pas le comprendre par opportunisme, par corruption, par idiotie, il est à savoir que ce qui se passe au Congo où le Pouvoir du tyran sanguinaire, mafieu ne cesse pas de rompre avec les intrigues de KBG des vieilles et très tristes époques, est une situation très alarmante que chacun est appelé à combattre. En dehors de l'incécurité,de la repression, de la violence de tous les jours qui ne font que se renforcer, Sassou Nguesso qui a fortement fait surdentter le Congo à cause de la gabegie financière dont lui seul, ses enfants, sa famille, son clan, ses complices à travers le monde en tirent profit, Sassou Nguesso et sa clique vont toujours chercher davantage à mettre la responsabilité de leurs actes odieux sur les autres. Le pays va continuer à vivre sous cette tension, repression, violence permanentes made in Sassou Nguesso & Cie, si les Congolais ne s'organisent pas pour resister et ne renversent pas Sassou et son système.Pour revenir au cas du 29.12.2016 à la maison d’arrêt de Brazzaville, et comme l’a souligné BISHIKANDA DIA POOL dans Sukissa, »c’est la première fois dans l’histoire de l’humanité que l’on voit un prisonnier politique détenir des armes de guerre dans sa cellule. Tout le monde le voit maintenant, le pouvoir de Sassou-Nguesso est un pouvoir en voie de disparition qui n’a plus sa légitimité ; ni même sa raison d’être. Le grand criminel,cynique, pervers et terroriste Sassou Nguesso, 77 ans en réalité, dont les parents fesaient partie des Abbey furent déportés au Congo; au début des années 1900 est un danger permanent du Congoi. Sassou Nguesso et ses complices terroristes continuent de mener des arrestations des opposants, monter des faux coups, de justifier LES MASSACRES QU’ILS SONT EN TRAIN DE commettre dans le Pool, au sud du Congo sur le nom de Ntoumi. La mutinerie du 29.12.2016 à la maison d’arrêt de Brazzaville a été par exemple un coup monté par les extrémistes du pouvoir ultra criminel de Sassou Nguesso.Elle visait à abattre J3M, Ntsourou et Paulin Makaya à la sortie de leurs cellules dans la confusion, et créer ainsi des images fortes aptent à détourner l’attention sur l’humiliation subie par Sassou Nguesso aux USA. Le tyran est prêt à faire davantage couler le sang des Congolais pour camoufler son incompétence, ses crimes contre l’humanité et accentuer son opération d’épuration éthnique dans le Pool. Sassou-Nguesso est un adepte du terrorisme d’État. Sassou-Nguesso humilié et devenu la risée du monde entier a besoin de faire encore usage à la violence, qui est pour lui seul moyen qu’il connait pour faire oublier la honte, les crimes contre l’humanité qu’ils imputent toujours aux autres , particulièrement à Ntoumi qui n'était qu’un petit enfant quant’ il a commencé à les commettre. Comme il fallait s’ y attendre, le pouvoir illégitime de Sassou Nguesso n’a pas tardé à accuser de nouveau Ntoumi, son victime de tous les temps, pour la dite mutinerie à la maison d’arrêt centrale de Brazzaville, le jeudi 29 décembre 2016 afin de justifier sa poursuite de ses arrestations arbitraires, l’épuration éthnique dans le Pool. La presse du pouvoir titre pour ce scénario de tous les temps:“La tentative d’évasion de prisonniers aurait été commanditée par quelques éléments du pasteur du pasteur Frédéric Bintsamou alias Ntoumi qui sont également en détention dans ces geôles. „ Cela est vraiment Cynique et relève d’ailleurs d'un aveu de faiblesse lorsqu' on voit ou qu'on veut nous faire voir partout l'ombre de Ntoumi dans un pays où pillulent des soldats, miliciens, policiers, gendarmes, mercenaires venus de tous les coins de l'Afrique du monde au service du la dictature Sassou Nguesso et clan. Comment les élements de Ntoumi ont’ils pu réussir à pénétrer les enceintes de la prison si bien surveillées et dans une de Brazzaville si bien quadrilllées par les forces de l’ordre au service de Sassou et clique. Sassou Nguesso et sa clique qui font de Ntoumi un mythe, derrière lequel il faut se cacher pour tous les coups, ne peuvent désormais en tout cas tromper que les niais et les comrompus.Ntoumi est’ il l’ auteur des disparus de Beach? Est c'est Ntoumi qui a tué les jeunes, les civils pendant la marche pacifique contre le référendum constitutionnel d’octobre 2015 et après le coup d’Etat constitutionnel?“Ntoumi est’ il l’auteur des tortures d’Augustin Kala Kala, dont le corps couvert de blessures avait été abandonné devant la morgue de Brazzaville? Remontons un peu plus loins.Ntoumi était ‘il l’auteur » des assassinats qui installèrent le CMP (Comité Militaire du Parti) mars 1977 et celles des guerres civiles qui débutèrent le 5 juin 1997 pour se poursuivre en nettoyage ethnique jusqu’en 1998 et qui firent 400.000 victimes, » les dispaus du Beach?. « Lorsque Sassou Nguesso et Yhombi-Opango assassinent Marien Ngouabi. Quand Ils détournent les soupçons sur des innocents Laris-Bakongos qu’ils éliminent physiquement. Et qu’ ils organisent une semaine sanglante,au cours de laquelle sont opérées de nombreuses exécutions sommaires, et les malheureux sont enterrés comme des chiens, torturés avant d’être abattus ou enterrés vivants; tel que cela fut le cas de l’ex-Président Massamba-Debat, dont les yeux auraient été crevés, puis dépécé et jeté en pature aux lions du parc zoologique. le Cardinal Emile Biayenda, les lieutenants Kimbouala-Nkaya, Mboro, Ontsou, ainsi que d’autres innocents étaient massacrés, alors que Sassou Nguesso est ministre de la Défense, et dirigea provisoirement l’Etat, du 18 mars au 3 avril 1977, » Ntoumi était il là? Est cet Ntoumi qui est auteur de la torture, des traitements inhumains sur les prisonniers politiques ou pas dans les prisons sales et insupportables du Congo? La liste est encore très longue des crimes, assassinnats de Sassou Nguesso.Le tyran Sassou Nguesso a rendu un vibrant hommage à sa force armée tribale et ses supplétifs qui bombardent le département du Pool depuis prèsque déjà une année, en déclarant : « Il s’agit des vaillants officiers et des braves soldats de nos forces de défense et de sécurité dont je salue l’esprit de mission, d’abnégation et de sacrifice qu’ils consentent au quotidien pour assurer notre sécurité et notre quiétude collectives. „Honte pour Sassou Nguesso et sa clique qui continuent à se livrer aux génocides dans le Pool, massacrer les Congolais au mépris des règles élémentaires des droits de l’Homme.Pendant son discours, Sassou Nguesso qui commandite depuis près ses forces à semer la mort dans le Pool,n’a pas du tout évoqué un seul mot sur les populations du Pool sous les bombes des hélicoptères, avions de Combats et sous les armes lourdes et légéres des milliers de soldats, policiers, milices, mercenaires venus de l’Afrique, du monde entier auxprès desquels ils les a livrés.Le Congo est un grand pays aux terres très fertiles et incroyablement riche en matières premières et très peu peuplé , quand un président, gouvernement sont incabable après plus de 10 ans à gagner la bataille du développement socio-économique, une telle équipes n’est pas du tout viable. Il faut que finisse le système repressif, sanguinaire et mafieu de Sassouz Nguesso pour que les Congolais vivent enfin. Sassou Nguesso et clique sont des des grands criminels, des individus sans foi ni loi. Pour 2017, Sassou-NGuesso demande à son gouvernement illégal de dire la vérité. Espérant pour cela que l’auteur de très nombreux crimes contre l’humanité, des disparus du beach, du hold-up électoral et massacre son peuple dans le département du Pool, des assassinats des présidents NGouabi, Massambat-Débat , du cardinal Biayenda, des détournements de fonds publics depuis plus de 33 ans, ainsi que du pillage systématique des revenus pétroliers, des biens mal acquis etc commence par nous dire la vérité sur les raisons qui lui pousse à agir comme il le fait depuis plus de 40 ans.Le peuple Congolais a besoin du départ sans condition de Sassou Nguesso le terroriste et de toute sa clique terroriste, mafieuse avant tout dialogue. Il ne faut plus tolérer la présence de Sassou Nguesso, le semi illétré et sa cliques . Ils sont des Terroristes, des individus dangereux. Avec eux, il n’ y aura pas de droits de l’homme, les droits humains, la liberté, individuelle, la démocratie, le développement au Congo." Jusqu’à quand, peuple congolais, allons-nous accepter cette humiliation qui vise à détruire l’être congolais, à démolir l’être congolais, physiquement, moralement et psychologiquement?"Les Congolais conscients de nos devoir et responsabilité. Il ne reste plus à perdre un seul instant le temps.Combien de temps allons nous encore laisser le pays aux mains des terroristes, criminels, barbares du régime Sassou Nguesso qui ne se reculent en rien avec la corruption à l'échelle internationale, les biens mal acquis, l'achat des armes de guerre, à destruction massive et achat de conscience? Les enlèvements, tortures, disparitions et tueries massives,accusations mensongères montées de toute pièce sont devenus de plus en plus le lot du quotidien au Congo erigé par le système très méchant et très oppressif de Sassou Nguesso. Le Congo s'enfonce de plus en plus dans une très grave crise multidimensionnelle : crise politique, économique, sociale, morale. Voulons nous continuer de vivre ainsi? "L’accession de Sassou Nguesso au pouvoir qui apparaissait comme un banal accident de l’histoire, se révèle être une tragédie, faisant du Congo le cœur des ténèbres.Quand le monde se réveillera demain, les Bakongos et les Tékés qui peuplent la région du Pool, territoire comparable à celui de la Suisse ou de la Belgique ou encore du Rwanda, auront été exterminés." http://mwinda.org/congo-b/19-politique/529-sassou-et-la-dictature-du-genocide Unissons nos efforts pour renverser sans retard, Sassou Nguesso et sa clique et sauver le Congo! La désobéissance civile bien suivie est une arme redoutable. Aux opposants, stratèges, Il faut créer les conditions d’une insurrection populaire sans retard.Une autre chose pour l’opposition surtout extérieure est d’arriver à renverser la tendance en mnatière de communication. Les réseaux sociaux font un travail formidable. Mais cela ne suffit pas. La radio et Les chaines de television du pouvoir qui se livrent à la propagande, la désinformation,captés partout dans le monde ont nettement une avance considerable pour masque la vérité sur ce qui se passé réellement au Congo. Il ne faut pas se laisser faire non plus sur ce point.Les chancelleries, les organisations internationals dont les responsables sont le plus souvent corrompus par le regime Sassou Nguessoi avec l’argent du pétrole, du bois , des matières premières, des recettes douanières du Congo ne veulent rien savoir.”Human Right Watch, l’ONG financée par George SOROS se tait aussi sur Denis Sassou Nguesso ! ». Il faut voir qu’avec une chaine de radio et de TV de haut niveau, nous pouvons aller plus vite dans notre lutte contre la dictature sanguinaire de Sassou Nguesso.
maitre odouiran (non vérifié)
!!! Grand Maître en travaux occultes formé, grand voyant , grand sorcier para- psychologue-voyant , Diplômé en Sciences occultes ,Praticien de la haute magie , Grand prête Vaudou avec action dans l’immédiat : Problèmes de couples , retour affectif. J'aimerais porter secours à toutes personnes qui désires trouver satisfaction dans n'importe quel domaine ceci n'est pas du bleffe. Qui vous à dire que vous ne pourrai pas évoluer et que vous êtes as à bout ??? C'est du bleffe tous vos problème seront résolue je vous assure. Que vous soyez pauvre ou riche et vous désirez changer de vie , ou vous souffre d'une maladies incurable ( cancer de sang , de poumon , de cœur , de seins ou autres, vous désirez êtres mieux payer dans votre service, vous voulez prospérer, vous voulez avoir de l'argent en quantité considérable, je peux vous aider sans souci car j'ai plusieurs recettes.Ceci grâce à ma connaissance dans la médecine traditionnelle. En premier lieu je suis un grand herboriste de niveau supérieur je dis ça parce que plusieurs expériences me l'on démontrés. J'ai aussi une grande connaissance dans la sorcellerie et la magie je suis un guérisseur. Je peux vous guérir de plusieurs maux comme suit: A trouver un meilleur emploie, A quitter la pauvreté pour toujours et à jamais, je suis un féticheur très connu dans le monde et je souhaite vivement aider tous ceux qui ont de grave difficultés dans leur ménage et en particulier dans leur vie. Je ne veux pas de plaisanterie car cela pourrais être perçu comme un manque de respect à mon égard. Que vous soyez dans n'importe qu'elle coin du monde , je peux descendre à votre domicile si votre problème demande beaucoup de tacts. Et dans le cas contraire vous pouvez nous indiquer votre maison et nous allons venir sans aucun problème. contactez moi E-mail : maitre.odouiran@gmail.com tel whatsapp: +229 64 61 30 47 https://mediumvoyantodouiran.jimdo.com/
M (non vérifié)
Oui il y a quarante ans que Sassou Nguesso un chef de terroristes, des assassinats du CMP (Comité Militaire du Parti) en mars 1977 et celles des guerres civiles du Congo, telle qui avait commencé le 5 juin 1997 pour se poursuivre en nettoyage ethnique de 1998 à 2003 et qui firent 400.000 victimes, » les dispaus du Beach qu' il a commencé à renforcer sa méthode diabolique d'accuser les autres pour ses crimes contre l'humanité., « Lorsque Sassou Nguesso et Yhombi-Opango assassinent Marien Ngouabi. Quand Ils détournent les soupçons sur des innocents Laris-Bakongos qu’ils éliminent physiquement et organisent une semaine sanglante,au cours de laquelle sont opérées de nombreuses exécutions sommaires, et les malheureux sont enterrés comme des chiens, torturés avant d’être abattus ou enterrés vivants, Sassou Nguesso était passé le manipulateur nr1 de la scène congolaise et Africaine. L'’ex-Président Massamba-Debat, dont les yeux auraient été crevés, puis dépécé et jeté en pature aux lions du parc zoologique. le Cardinal Emile Biayenda, les lieutenants Kimbouala-Nkaya, Mboro, Ontsou, ainsi que d’autres innocents étaient massacrés, alors que Sassou Nguesso est ministre de la Défense, et dirigea provisoirement l’Etat, du 18 mars au 3 avril 1977, » Ntoumi était il là? Est cet Ntoumi qui est auteur de la torture, des traitements inhumains sur les prisonniers politiques ou pas dans les prisons sales et insupportables du Congo? La liste est encore très longue des crimes, assassinnats de Sassou Nguesso.Le tyran Sassou Nguesso a rendu un vibrant hommage à sa force armée tribale et ses supplétifs qui bombardent le département du Pool depuis prèsque déjà une année, en déclarant : « Il s’agit des vaillants officiers et des braves soldats de nos forces de défense et de sécurité dont je salue l’esprit de mission, d’abnégation et de sacrifice qu’ils consentent au quotidien pour assurer notre sécurité et notre quiétude collectives. „Honte pour Sassou Nguesso et sa clique qui continuent à se livrer aux génocides dans le Pool, massacrer les Congolais au mépris des règles élémentaires des droits de l’Homme.Pendant son discours, Sassou Nguesso qui commandite depuis près ses forces à semer la mort dans le Pool,n’a pas du tout évoqué un seul mot sur les populations du Pool sous les bombes des hélicoptères, avions de Combats et sous les armes lourdes et légéres des milliers de soldats, policiers, milices, mercenaires venus de l’Afrique, du monde entier auxprès desquels ils les a livrés.Le Congo est un grand pays aux terres très fertiles et incroyablement riche en matières premières et très peu peuplé , quand un président, gouvernement sont incabable après plus de 10 ans à gagner la bataille du développement socio-économique, une telle équipes n’est pas du tout viable. Il faut que finisse le système repressif, sanguinaire et mafieu de Sassouz Nguesso pour que les Congolais vivent enfin. Sassou Nguesso et clique sont des des grands criminels, des individus sans foi ni loi. Pour 2017, Sassou-NGuesso demande à son gouvernement illégal de dire la vérité. Espérant pour cela que l’auteur de très nombreux crimes contre l’humanité, des disparus du beach, du hold-up électoral et massacre son peuple dans le département du Pool, des assassinats des présidents NGouabi, Massambat-Débat , du cardinal Biayenda, des détournements de fonds publics depuis plus de 33 ans, ainsi que du pillage systématique des revenus pétroliers, des biens mal acquis etc commence par nous dire la vérité sur les raisons qui lui pousse à agir comme il le fait depuis plus de 40 ans.Le peuple Congolais a besoin du départ sans condition de Sassou Nguesso le terroriste et de toute sa clique terroriste, mafieuse avant tout dialogue. Il ne faut plus tolérer la présence de Sassou Nguesso, le semi illétré et sa cliques . Ils sont des Terroristes, des individus dangereux. Avec eux, il n’ y aura pas de droits de l’homme, les droits humains, la liberté, individuelle, la démocratie, le développement au Congo. » Jusqu’à quand, peuple congolais, allons-nous accepter cette humiliation qui vise à détruire l’être congolais, à démolir l’être congolais, physiquement, moralement et psychologiquement? »Les Congolais conscients de nos devoir et responsabilité. Il ne reste plus à perdre un seul instant le temps.Combien de temps allons nous encore laisser le pays aux mains des terroristes, criminels, barbares du régime Sassou Nguesso qui ne se reculent en rien avec la corruption à l’échelle internationale, les biens mal acquis, l’achat des armes de guerre, à destruction massive et achat de conscience? Les enlèvements, tortures, disparitions et tueries massives,accusations mensongères montées de toute pièce sont devenus de plus en plus le lot du quotidien au Congo erigé par le système très méchant et très oppressif de Sassou Nguesso. Le Congo s’enfonce de plus en plus dans une très grave crise multidimensionnelle : crise politique, économique, sociale, morale. Voulons nous continuer de vivre ainsi? « L’accession de Sassou Nguesso au pouvoir qui apparaissait comme un banal accident de l’histoire, se révèle être une tragédie, faisant du Congo le cœur des ténèbres.Quand le monde se réveillera demain, les Bakongos et les Tékés qui peuplent la région du Pool, territoire comparable à celui de la Suisse ou de la Belgique ou encore du Rwanda, auront été exterminés. » http://mwinda.org/congo-b/19-politique/529-sassou-et-la-dictature-du-genocide Unissons nos efforts pour renverser sans retard, Sassou Nguesso et sa clique et sauver le Congo! La désobéissance civile bien suivie est une arme redoutable. Aux opposants, stratèges, Il faut créer les conditions d’une insurrection populaire sans retard.Une autre chose pour l’opposition surtout extérieure est d’arriver à renverser la tendance en mnatière de communication. Les réseaux sociaux font un travail formidable. Mais cela ne suffit pas. La radio et Les chaines de television du pouvoir qui se livrent à la propagande, la désinformation,captés partout dans le monde ont nettement une avance considerable pour masque la vérité sur ce qui se passé réellement au Congo.

Ajouter un commentaire

9 + 6 =
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Les plus populaires