COTE D'IVOIRE : L'Afrique va fêter en décembre les 30 ans du Ki-Yi Mbock de Werewere-Liking

COTE D'IVOIRE : L'Afrique va fêter en décembre les 30 ans  du Ki-Yi Mbock de Werewere-Liking

Le village Ki-Yi et le groupe Ki-Yi Mbock vont terminer, en apothéose, du 18 au 21 décembre 2015, à Abidjan, la célébration trentenaire des 30 ans de leur existence. En effet, c'est en 1985 que Werewere-Liking a lancé ce concept théâtral avant d'élire domicile à Abidjan en Côte d'Ivoire. Camerounaise d'origine, il faut penser à juste titre qu'on n'est jamais prophète chez soi, même si on est, comme elle, une figure du renouveau de l'esthétique du théâtre-rituel.

Du 18 au 21 décembre, elle présentera le bilan succinct de son œuvre réalisée en trente ans : plus d'un millier de jeunes formés et réinsérés avantageusement dans le tissu social, plus d'une trentaine de spectacles créés et dont plus de la moitié a effectué des tournées mondiales, des infrastructures de formation et de programmation professionnelles bâties, un musée avec près de 3.000 objets de collection servant d'école du regard et de repère aux jeunes en formation, généralement, coupés de leurs traditions d'origine, un théâtre avec une grande scène professionnelle de 12 mètres d'ouverture, 9 mètres de profondeur et 7,5 mètres de hauteur sous les cintres, avec 230 places assises sur deux niveaux, une dizaine de chambres pour l'accueil des jeunes en difficultés durant leur formation au Village Ki-Yi Mbock, des scènes extérieures de répétition et de programmation, et un ensemble d'équipements son et lumière, d'instruments musicaux et informatiques, qui ne demande qu'à être renforcé.

Outre ce bilan non exhaustif, les trois jours de cérémonie permettront à Werewere-Liking de mettre en exergue d'autres aspects de son immense talent. Il est prévu, à cet effet, l'organisation d'une exposition physique et numérique d'archives sur ces 30 ans de carrière. Une émission télé style Grand Cabaret, présentera des modules époustouflants d'expressions d'artistes formés au Ki-Yi parmi les plus originaux. Un grand concert de têtes d'affiches du Ki-Yi d'hier et d'aujourd'hui et d'autres artistes partenaires, aura lieu, le 20 décembre, à l'Institut français d'Abidjan. Il est, aussi, prévu une cérémonie rituelle de reconnaissance et de bénédictions par des patriarches du Mbock venant de divers pays dont le Cameroun. Le 21 décembre, dernier jour de la cérémonie du trentenaire, sera clôturé par la remise du « Grand Prix Werewere-Liking pour la création des jeunes en arts vivants ».

Un colloque international dont le thème est : Le Village Ki-Yi « Trente ans d'arts et de littératures panafricanistes », est par ailleurs prévu, les 18 et 19 décembre. Organisé par les Programmes d'Ethnic Studies, de Women and Gender Studies et du département de langues et littératures modernes de Case Western Reserve University de Cleveland dans l'Etat américain de l'Ohio, ce colloque international bénéficiera du partenariat du professeur, Joseph Mwantuali de Hamilton College de Clinton dans l'Etat de New York, avec le parrainage entre autres de l'Académie des sciences, des arts et cultures d'Afrique et de ses diasporas (ASCAD) et de l'Ecole normale supérieure d'Abidjan.

Quelques noms de panelistes attendus : Gilbert Doho et Cheryl Toman de Case Western Reserve University, Joseph Mwantualy de Hamilton College, Julia Diliberti, professeur of french, Dupage University, Assiba d'Almeida de University of Arizona, Judith Graves Miller de New York University, Marjolinj de Jagger, traductrice français/américain des œuvres romanesques de Werewere, Christiane Makward de Pensylvania State University, Jody Barker de University of Nevada, Ariane Ngabeu de l'Université de Boston, Frédérique Donovan Associate Professor, Brandeis University, Awah Mfossi Sidjeck, Université de Calgary, Michelle Mielly, directrice de programmes à l'Ecole de management de Grenoble, Natacha Raschi d'Italie, Cécile Dolisane, Yvette Balana, Clément Dili Palai, Roger Fopa, Roger Mondoue, Robert Fotsing Mangoua, Pierre Fandio de diverses universités du Cameroun, Jean Félix Ntômp, chef de Bogso et plusieurs patriarches du Mbock dans le centre de ce pays, Edna Merey-Apida et Rodrigue Ndong du Gabon, etc.

Contacts : werewereliking@yahoo.fr ; reines_meres@yahoo.fr ; villagekiyi@yahoo.fr Tél. (225)07 15 34 33 – 05 06 18 33 - 01 57 38 40 – 56 29 61 98

Commentaires

werewere-Liking (non vérifié)
Un magazine vraiment pro comme il convient et comme on en a tant besoin pour notre continent

Ajouter un commentaire