BIEN-ETRE ET BONHEUR : Le nouveau classement des pays où les gens sont les plus heureux selon les Nations-Unies

Chaque année, l’Onu publie le classement des pays les plus heureux. Pour la troisième année consécutive, la Finlande arrive en tête. Les pays africains se distinguent beaucoup plus par la souffrance que par le bonheur et le bien-être.

Tous les ans, le World Happiness Report fait état du classement des pays où il fait bon vivre et où les habitants sont le plus heureux. Ce classement, publié par les Nations-Unies, est tombé ce 20 mars, pour la Journée internationale du bonheur, en pleine pandémie de coronavirus. Les 153 pays sont classés selon six critères bien précis recueillis sur les années 2018 et 2019.

Ces critères, selon l’ONU, sont ceux qui favorisent le bien-être : les revenus, la liberté, la confiance, l’espérance de vie, le système social et la générosité.

Pour la troisième année consécutive, la Finlande monte sur la première place du podium. Dans le pays, la qualité de vie est très bonne, le niveau de sécurité est élevé, et les services publics comptent parmi les meilleurs du monde. Egalement, le taux des inégalités en Finlande est parmi les plus faibles.

Pour globalement les mêmes raisons, le Danemark occupe la deuxième place. Sur la troisième marche du podium, on retrouve la Suisse.

Les pays du Nord occupent, principalement, le top 10 du classement, avec notamment, l’Islande et la Norvège pour compléter le top 5. Viennent, ensuite, les Pays-Bas, la Suède, la Nouvelle-Zélande, l’Autriche, et le Luxembourg qui complète ce top 10.

Du côté des pays les moins heureux du monde, on retrouve, forcément, les pays en guerre. L’Afghanistan serait le pays le moins heureux, suivi du Soudan du Sud, le Zimbabwe, le Rwanda, et la République centrafricaine.

Si l’on regarde du côté des grandes puissances, elles ne sont pas forcément dans le haut du classement. Les Etats-Unis, l’une des plus grandes puissances mondiales, arrive à la 18e position. Tout juste sorti de l’Europe, le Royaume-Uni fait mieux, et est classé 13e.

En pleine tourmente du conoravirus, la France occupe, elle, la 23e place du classement. Pour les deux plus grandes nations asiatiques, le Japon est à la 62e place, et la Chine encore plus loin, avec une 94e place, faisant partie de la partie basse du classement.

Pour la première fois, cette année, le rapport a, également, classé les 186 villes les plus heureuses du monde. Et c’est une double victoire pour la Finlande, puisque Helsinki, sa capitale, est toujours à la première place. Pour compléter le podium : Aarus, au Danemark et Wellington, en Nouvelle-Zélande.

Paris, la capitale française, est en 43e position et c’est la seule ville française du classement. Au niveau des grandes villes mondiales, New York est à la 30e place, Tokyo 79e, Hong Kong 114e, ou Pékin 134e.

Pour les mauvais élèves, on retrouve, aussi, des similitudes avec le classement des pays, puisque la capitale afghane Kaboul est en dernière position. On retrouve, ensuite, Sanaa, au Yémen, et Gaza, en Palestine (sur notre photo la ville de Kigali au Rwanda).

Avec AFP.

Ajouter un commentaire

Les plus populaires