CORONAVIRUS : Les pays africains se barricadent

Pour tenter de freiner la progression de l’épidémie de Covid-19, de nouvelles mesures sont prises par plusieurs pays d’Afrique. L’Afrique du Sud comme le Ghana interdisent l’entrée des ressortissants des pays les plus à risque. D'autres conditionnent la délivrance d'un visa d'entrée à un certificat dûment signé par un laboratoire agréé attestant qu'on n'est pas contaminé par le coronavirus. Par contre, l'UEFA envisage de décaler d'un an, l'euro 2020 qui devait avoir lieu entre juin et juillet. C'est vrai que l'euro 2020 et le CHAN ne sont pas comparables et que le Covid-19 ne frappe, pour le moment, que légèrement l'Afrique, qui n'a pas tardé à prendre des mesures qu'il faut pour lui barrer la route.

Plusieurs autres pays africains ont décidé, dimanche, 15 mars, de fermer leurs frontières et de suspendre les vols en provenance de pays où des cas de coronavirus ont été confirmés. La pandémie touche, désormais, au moins, 26 pays sur les 54 que compte le continent : les cas d’infection se multiplient.

Le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, a déclaré l’état de catastrophe nationale et engagé une série de mesures, parmi lesquelles, l’interdiction des voyages à destination et en provenance de pays comme l’Italie, l’Allemagne, la France, la Chine et les Etats-Unis.

« Tous les ressortissants étrangers ayant visité des pays à haut risque au cours des 20 derniers jours se verront refuser un visa », a-t-il dit, précisant que les citoyens sud-africains rentrant au pays seraient dépistés et placés en isolement.

Au Kenya, le président, Uhuru Kenyatta, a annoncé que son gouvernement suspendait tous les déplacements en provenance de pays où, au moins, un cas de contamination au coronavirus a été confirmé. Dans une allocution télévisée, il a indiqué que les citoyens kenyans et les ressortissants étrangers disposant d’un titre de résidence permanente seraient autorisés à revenir sur le territoire à condition qu’ils se placent en quarantaine.

Quant au Ghana, il interdira à partir de mardi, 17 mars, l’entrée sur son territoire à toute personne s’étant rendue dans un pays où plus de 200 cas d’infection sont avérés, à l’exception des citoyens ghanéens.

Les pays francophones ne sont pas en reste. Le Gabon, depuis quelques jours, filtre les entrées et sorties, au niveau de la frontière de Kye Ossi, un vaste carrefour desservant le Gabon, la Guinée équatoriale et le Cameroun. Cette décision des autorités gabonaises a été motivée par l'annonce du ministre de la Santé du Cameroun, de l'isolement en quatorzaine de deux malades atteints par le conoravirus. Depuis, et sans qu'il y ait un lien quelconque, le Gabon a détecté un malade à Libreville, tout comme la Guinée équatoriale, à Malabo.

Pays touristique par excellence, le Sénégal a fermé ses frontières en décidant de ne plus laisser atterrir les avions en provenance d'au moins six pays européens dont la France, l'Italie, l'Allemagne et l'Espagne. Il en est de même du Togo qui suspend toutes les liaisons aériennes en provenance des pays à haut risque, à savoir, l'Italie, la France, l'Espagne et l'Allemagne, et ce, à partir de vendredi, 20 mars, pour une période de deux semaines. Le Tchad, de son côté, a donné 72 heures à ses ressortissants, actuellement, à l'étranger pour regagner le bercail. Passé ce délai, les frontières (surtout) aériennes du pays vont être fermées. Lutte contre le coronavirus oblige !

Pays devant accueillir le CHAN du 4 au 25 avril ( l'épreuve est maintenue par la CAF jusqu'à l'heure actuelle : les infectiologues, épidémiologistes et autres médecins camerounais disent que le Cameroun est prêt pour organiser la compétition sans crainte du virus), le Cameroun conditionne, depuis le 12 mars, l'obtention d'un visa à la présentation d'une attestation de non contamination du coronavirus, dûment délivrée par un laboratoire agréé. Cela dit, ce papier n'est délivré, pour le moment, en France, par exemple, que par des hôpitaux et non par des laboratoires d'analyses médicales d'ordre privé, ce qui complique la mesure qui, du reste, est, fortement, saluée au Cameroun (sur notre photo le chef de la diplomatie camerounaise Lejeune Mbella Mbella). Le CHAN devant accueillir des personnes venant du monde entier, il n'est pas judicieux de fermer, complètement, l'espace aérien du Cameroun aux avions de ligne, comme c'est le cas dans d'autres pays africains. Ce serait tuer la compétition dans l'oeuf. D'autres pays africains sont, d'ailleurs, en train de vouloir suivre l'exemple du Cameroun.

Par ailleurs, L’UEFA a annoncé, ce mardi, aux Ligues et aux clubs européens son intention de reporter à 2021 le Championnat d’Europe des Nations, initialement, prévu du 12 juin au 12 juillet prochain indique le quotidien français, L’Equipe. Cette décision a été acceptée «à l’unanimité des participants», précise le quotidien. Ce report doit permettre aux championnats domestiques et aux compétitions européennes, actuellement, interrompus en raison de la crise sanitaire liée au coronavirus, d’aller à leur terme une fois que les autorités auront décidé de la reprise des championnats.

Ajouter un commentaire

Les plus populaires