GUINEE EQUATORIALE : Sept marins enlevés dans l’attaque d’un navire affrété par ExxonMobil

Sept marins sud-africains, philippins, serbes et camerounais, ont été enlevés dans l’attaque d’un navire travaillant pour ExxonMobil survenue au large de la Guinée Equatoriale.

Sept membres de l’équipage composé de Sud-africains, Philippins, Serbes et Camerounais d’un navire ravitailleur employé par le géant américain du pétrole, ExxonMobil, ont été kidnappés, mercredi, 20 novembre, dans l’attaque de leur bateau par des « pirates » au large de la Guinée Equatoriale, dans une zone théâtre de fréquents actes de piraterie, a annoncé vendredi Malabo.

ExxonMobil a averti les autorités équatoguinéennes que le navire ravitailleur Warden, qu’il loue au fournisseur de services pétroliers, Swire, a été « l’objet d’une attaque de pirates » dans les eaux territoriales de Malabo, a annoncé le ministère équato-guinéen des Hydrocarbures dans un communiqué.

« Sur 15 membres de l’équipage, huit étaient cachés et sept ont été enlevés », lit-on dans le communiqué, qui ne précise pas qui étaient les assaillants.

Ajouter un commentaire

Les plus populaires