MONDIAL 2026 : 5e échec du Maroc

La stratégie du grand capital a gagné. Le Maroc qui présentait une candidature (humaine), bien réfléchie et visiblement, écologique, n'a pas eu raison des besoins d'argent de l'organisateur (la Fifa). Finalement, c'est le trio Mexique - Etats-Unis – Canada, qui accueillera, dans huit ans, pas moins de 48 sélections de football. L'échec du Maroc, c'est d'abord l'échec du président de la CAF, le Malgache, Ahmad Ahmad, qui, après sa désignation à la tête de l'organisation continentale, a eu tout faux. Il a apporté la polémique et les querelles au sein des instances du football continental au lieu de la sérénité dont le Maroc avait besoin. A-t-il misé sur son amitié avec le président de la FIFA Gianni Infantino (notre photo) ? Le Maroc avait, plutôt, besoin de sérénité et d'union des forces de toutes les fédérations africaines et non des propos polémiques d'Ahmad Ahmad. La conjugaison des énergies des fédérations africaines n'est venue que tardivement, même si, jusqu'à aujourd'hui, certaines irréductibles ont voté contre le Maroc. C'était un mauvais signal à l'international.

A la veille du coup d'envoi du Mondial 2018, la Fifa a choisi le trio Etats-Unis/Canada/Mexique (134 voix) pour accueillir la Coupe du monde 2026. Ils étaient favoris face à la candidature du Maroc (65 voix). La victoire du trio, attendu, ne fait, nullement, perdre la face au Maroc dont le dossier fait honneur au continent. N'oublions pas que le royaume chérifien, tout seul, faisait face à deux mastodontes du G7 (Etats-Unis et Canada), ce qui montre que le Maroc s'est très bien défendu. Ce Mondial 2026 réunira 48 équipes.

Ce sont les 203 délégués des pays-membres de l'instance qui ont désigné les pays-hôte(s) du Mondial 2026. Le ticket nord-américain, qui avait promis durant sa campagne d'organiser « la Coupe du monde la plus lucrative de l'histoire », a remporté son pari. Pour le Maroc, il s'agit de son cinquième échec, après les revers de 1994, 1998, 2006 et 2010. La sixième sera la bonne. Sans doute.

Très fairplay, le comité marocain a tenu (sans rancune) à saluer la victoire du trio, dans un message posté sur Twitter.

Ajouter un commentaire

Les plus populaires