Vous êtes ici

NIGERIA : La justice opère une saisie de 21 millions de dollars appartenant à l'ex-ministre du Pétrole Alison-Madueke

Le juge de la Cour fédérale de Lagos, Abdulazeez Anka, a rendu sa décision suite à l'investigation menée par la Commission des crimes économiques et financiers (EFCC) contre cette ancienne figure de l'ancien gouvernement de Goodluck Jonathan.

Selon l'accusation, des comptes ont été ouverts dans des banques locales par des représentants de la compagnie pétrolière nationale (NNPC) alors qu'elle était ministre des Hydrocarbures, entre 2010 et 2015.

Cette saisie fait suite à la confiscation de nombre de ses avoirs, notamment, des propriétés, à Lagos, et à travers le pays pour une valeur de 44,5 millions de dollars (37,5 millions pour un immeuble du riche quartier de Banana Island à Lagos, et plusieurs biens moins importants d'une valeur totale de 7 millions de dollars la semaine dernière).

Diezani Alison-Madueke (notre photo) était l'une des figures les plus importantes de la précédente administration, et la première femme à la tête de l'OPEP (Organisation des pays exportateurs de Pétrole) entre 2014 et 2015.
Elle est, actuellement, en liberté sous caution, à Londres, après avoir été arrêtée dans le cadre d'une autre enquête, britannique, sur un vaste scandale de corruption internationale et de blanchiment d'argent.

Son nom a, également, été cité dans une plainte pour corruption visant deux hommes d'affaires nigérians aux Etats-Unis et dans une enquête en Italie concernant un contrat pétrolier de 1,3 milliard de dollars (1,1 milliard d'euros) avec les majors ENI et Shell.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.