NOUVELLE CONVENTION ACP-UE : Définition des priorités économiques du futur Accord

Réunis, samedi, 28 septembre, à New York, en marge de l'Assemblée Générale des Nations-Unies, les négociateurs en chef, le commissaire chargé de la Coopération internationale du développement et négociateur en chef de l'Union européenne (UE), Neven Mimica, et le professeur, Robert Dussey, ministre togolais des Affaires étrangères, de la Coopération et de l'Intégration de l'Afrique, et négociateur en chef des pays ACP (Afrique Caraïbe et Pacifique), et président du Groupe central de négociation ministériel, ont précisé le cadre économique des futures relations entre les pays ACP avec l'Union européenne après 2020. C'est la toute dernière ligne droite dans les négociations.

Pour Neven Mimica, "Un an après le lancement de nos négociations, les contours du futur accord se précisent davantage chaque jour. Aujourd'hui, nous avons approuvé le texte sur les priorités économiques qui visent à stimuler la croissance, l'emploi et à améliorer les conditions de vie pour tous. Le temps presse, et je compte sur toutes les parties prenantes pour qu'elles déploient les efforts nécessaires afin de parvenir rapidement à un accord tel que nous le voulons tous : moderne et ambitieux".

Pour sa part, le professeur, Robert Dussey, a renchéri : "Nous nous réjouissons du travail accompli par nos négociateurs depuis notre dernière rencontre. Nous avons fait ensemble d'excellents progrès. Je remercie tous ceux qui ont travaillé sans relâche pour faire progresser le socle commun et les protocoles régionaux. Nous maintenons notre engagement à conclure un accord qui produira un résultat gagnant-gagnant, tant pour les ACP que pour l'UE”.

Les négociations se poursuivront sur les autres parties de l'Accord au cours des prochaines semaines. Les discussions sur le "socle commun" pour tous les pays portent sur les dispositions générales, la coopération internationale, les modalités de la coopération, le cadre institutionnel et les dispositions finales.

En parallèle, les discussions sur les trois partenariats avec chaque région s'intensifieront. Les négociateurs en chef devraient discuter des progrès sur l'accord de partenariat avec chacune des trois régions lors de leur prochaine réunion, prévue en octobre.

En marge de la 74ème session de l’Assemblée Générale des Nations-Unies, le professeur, Robert Dussey, a, également, inauguré, le 27 septembre 2019, à New York, en présence des ministres du Groupe des ACP, le premier Forum économique de la diaspora africaine sur le thème,“Le rôle et les contributions de la diaspora au développement économique du continent “.  C'est une nouvelle initiative qui devrait s'insérer dans les nouveaux objectifs de la future Convention ACP-UE car il n'est plus contesté que l'apport des diasporas sur le plan financier dans leurs pays est de loin supérieur à celui des bailleurs de fonds et partenaires au développement. Un tel Forum devrait, par conséquent, être dynamisé et, franchement, soutenu dans le cadre de la future Convention.

Sous le haut patronage du président du Togo, Faure Essozimna Gnassingbé, le Forum économique sur la diaspora africaine, qui se tiendra à Lomé, en 2020, réunira des décideurs, des dirigeants et des influenceurs du continent et de la diaspora africaine.

Ajouter un commentaire

Les plus populaires