PARTENARIAT : Le MEDEF (France) accepte de travailler en Afrique sans « arrogance »

Les temps changent et l'offensive des entreprises chinoises et d'autres pays émergents comme la Turquie, l'Inde, la Corée du Sud, etc. y est pour quelque chose aussi. La conséquence est visible : la France perd, chaque jour que Dieu fait, des parts de marché en Afrique. On est loin de l'époque où sur un simple coup de téléphone, on déclassait les meilleurs disant pour octroyer le marché aux entreprises françaises. D'autre part, les Chinois (surtout eux) viennent avec leurs capitaux pour investir et s'engagent à acheter toute la production une fois l'entreprise mise en état de marche. Entre les entreprises françaises et les entreprises des pays émergents, c'est le jour et la nuit.

En pleine crise économique et financière, la France tente, tout de même, comme elle peut, de se relancer sur un marché (africain) qui lui était (jadis) acquis. C'est loin d'être simple mais le Medef ne tient plus à être distancé. A l'occasion de son Assemblée générale du 17 mai, elle a décidé de lancer sa contre-offensive en Afrique qui se fera de la manière suivante : 

Délégation de chefs d'entreprise en Ouganda et au Rwanda – juin 2017 
Délégation de chefs d'entreprise à Abidjan, à l'occasion de l'ouverture de la 8e édition des Jeux de la Francophonie – juillet 2017
Participation à la 1re édition de l'Université du patronat ivoirien, la CGECI CEO Academy à Abidjan – septembre 2017
Délégation de chefs d'entreprise en Algérie – octobre 2017
 Délégation d'entreprises conduite par Pierre Gattaz (le président du Medef) en Ethiopie et au Kenya – novembre 2017 
 Forum jeunesse et entrepreneuriat, Journée des patronats africains et Sommet des start-up organisé à Nairobi par AGYP powered by MEDEF, MEDEF International, Business Africa, BusinessEurope et l'Organisation internationale des employeurs (OIE), à l'occasion du déplacement de Pierre Gattaz au Kenya – novembre 2017
Soutien et participation au EU-Africa Business Forum et à la 5e édition du Sommet Union européenne-Afrique qui se tiendra en Côte d'Ivoire – novembre 2017
Délégation de chefs d'entreprises au Nigeria – décembre 2017.
 
Medef International et le Medef croient, ainsi, confirmer leur engagement sur le long terme avec leurs homologues du secteur privé africain pour des partenariats renforcés entre les entreprises africaines et françaises, et leur volonté de développer des actions concrètes pour la jeunesse et l'entrepreneuriat à travers les programmes AGYP powered by Medef.

Pour Pierre Gattaz (sur notre photo lors d'une audience chez le président du Nigeria Muhammadu Buhari), président du Medef, « Nous devons définir un avenir commun sans arrogance. Le partenariat avec l'Afrique doit se bâtir sur du long terme, dans une logique gagnant-gagnant, en plaçant les entreprises au cœur des actions à mener. Nous sommes mobilisés pour le renforcement des partenariats économiques,  mais aussi, pour répondre aux attentes de la jeunesse et aux enjeux de l'emploi par le développement de l'entrepreneuriat ». Les Africains ne demandent pas mieux.

 

Les plus populaires