FRANCE : Les étudiants marocains, plus forte communauté étrangère de l'enseignement supérieur

Environ 36.000 Marocains poursuivent leurs études en France, ce qui en fait la première communauté d'étudiants internationaux devant les Chinois, qui y viennent apprendre le français, avant de se déployer, en Afrique francophone, pour la plupart d'entre eux, où la Chine est en train d'investir massivement, sans rien connaître aux habitudes africaines.

Chose notable à préciser : les étudiants marocains qui optent pour l'enseignement supérieur français, choisissent, très souvent, des cursus exigeants et très pointus, que ne leur offre pas, forcément, l'enseignement supérieur marocain.

La principale faiblesse du système éducatif marocain, tel que relevé par la Banque mondiale, c'est son éducation de base, qui comporte, beaucoup de failles, ainsi que, son enseignement technique et professionnel. Mais, en ce qui concerne l'enseignement supérieur, il fait partie des meilleurs en Afrique : 850.000 jeunes marocains sont, aujourd'hui, à l'université contre 300.000 il y a, seulement, six ans.

En France, le royaume a, toujours, mis le paquet pour assurer un meilleur séjour à ses étudiants. Dans les cités universitaires, des places sont, spécialement, dédiées aux étudiants marocains, qui ne fournissent aucun effort particulier pour avoir un toit comme c'est le cas pour d'autres ressortissants africains. A la Cité universitaire de l'Université de Paris, par exemple, le bâtiment n°1 (situé boulevard Jourdan dans le 14e arrondissement de Paris) est la « Maison du Maroc » (notre photo), l'une des plus grandes aussi. Une création du roi Hassan II que perpétue son successeur, Mohammed VI, et qui fait la fierté de tous les sujets du royaume, étudiants à Paris.

Ajouter un commentaire

10 + 9 =
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Les plus populaires