OCCIDENT-AFRIQUE : Le (très erroné) instinct de supériorité des Blancs

Les Occidentaux croient mener le monde selon leurs seuls petits intérêts. Tout doit aller à leur rythme et être façonné comme ils l'entendent. Mais, chaque chose a une fin. Et le fait de dénoncer leur comportement est un début du commencement de cette hégémonie.

1. Quand ils font la guerre, elle devient mondiale.

2. Quand ils ont une opinion, elle est internationale.

3. Quand ils s'expriment, ils le font au nom de la communauté internationale.

4. Quant à leurs valeurs, elles sont universelles.

5. Quand ils ont une crise, elle est planétaire.

6. Quand ils parlent d'eux c'est une langue. Quand ce sont les autres, c'est forcément des dialectes.

7. Leurs fruits ont des noms du genre pommes, abricots, pèches. Ceux de l'Afrique sont exotiques, sauvages.

8. Ils se sont installés de force en Amérique, au Canada, en Australie, en Afrique du Sud, en Amérique du Sud et ils nous traitent d'immigrés.

9. Quand ils viennent chez nous, ils disent qu'ils sont expatriés et quand c'est nous qui allons chez eux, ils nous traitent d'immigrés.

10. Ils disent d'eux qu'ils sont en situation irrégulière dans un autre pays. Et quand il s'agit de nous, ils disent que nous sommes des sans-papiers, des clandestins.

11. Quand ils s'attaquent à l'occupant, ce sont des résistants. Et quand ailleurs, on s'attaque à l'occupant, ce sont des terroristes.

12. Ils sont les seuls à pouvoir se doter de l'arme atomique et bizarrement, ce sont les autres qui fabriquent et utilisent des "armes  de destruction massive".

13. Quand ils les combattaient, il y a à peine un demi siècle, on les appelait homosexuels, pédés, tapettes. Et maintenant qu'ils les acceptent, on les appelle, gentiment, gays.

14. Quand ils croyaient en un Dieu, le monde entier devait croire en ce  Dieu. Et maintenant qu'ils n'y croient plus, le monde entier devrait accepter le mariage entre deux personnes de même sexe.
Croire en ce Dieu est devenu ringard.

15. Quand on se met tout nu avec un cache-sexe, nous sommes des sauvages. Et quand c'est eux, ils font du naturisme

16. Quand nos femmes se voilent, nous les opprimons. Quand les leurs se voilent, ce sont des saintes (bonnes soeurs).

17. Quand ils y régnaient, on parlait de noble art. Depuis que nous les terrassons, on parle de boxe tout court.

18. Quand ils nous prêtent de l'argent, ils parlent d'aide.

19. Quand ils viennent nous piller, ils nous parlent de partenariat ou d'accord de partenariat.

20. Quand ce sont eux qui le font, c'est du lobbying. Quand c'est nous, c'est de la corruption, du clientélisme, du népotisme.

21. Ils traitent nos scarifications (marques de reconnaissance ethnique) de sauvages. Aujourd'hui, ils pratiquent le tatouage à outrance.

22. Ils disent chez eux que la femme est plus libre, mais, ils oublient que le corps de la femme se vend en vitrine à Amsterdam. Aujourd'hui, pour une pub de yaourt, on a droit à un sein nu.

Les Africains ouvrent de plus en plus les yeux, comprennent mieux qu'avant le double jeu des Occidentaux. Conséquence, aujourd'hui, quand un Occidental s'adresse à un Africain qu'il ne connaît pas, il tourne, parfois, sept fois sa langue dans la bouche avant de lui sortir des choses. Car il ne sait pas ce que va lui sortir l'Africain. C'est bien ainsi. Ca doit continuer.

Commentaires

Ku Ibiti (non vérifié)
Ils n'ont pas compris que la roue de l'histoire est en train de tourner irrémédiablement et que les pratiques devraient etre à jamais révolues. Plus tot nous nous débarrasserons de leurs gouverneurs "provinciaux" en la personne des vieux autocrates africains mieux se fera le développement de notre cher et très très beau continent: Mama Africa.

Ajouter un commentaire

Les plus populaires