TUNISIE : Un fils du pays devient nouveau sélectionneur des Aigles de Carthage

La Fédération tunisienne de football a, enfin, compris la leçon, en recrutant le Tunisien, Mondher Kebaier, pour succéder à l’ancien international français, Alain Giresse, à la tête de la sélection tunisienne. Ce dernier n’aura finalement passé qu'une année à peine sur le banc des Aigles de Carthage. En Tunisie, au Sénégal, en Côte d'Ivoire, en RDCongo et bientôt au Cameroun, pour ne pas allonger la liste, les fédérations de football commencent à comprendre qu'un national, quand on lui donne les moyens pour travailler, obtient, toujours, les meilleurs résultats que les « sorciers blancs » venus d'ailleurs.

Ce que la Tunisie semble comprendre, le Maroc est très loin de l'avoir intégré. Après les très mauvais résultats du sélectionneur français, Hervé Renard (à la CAN Egypte 2019, il n'a pu conduire les Lions de l'Atlas qu'en huitièmes de finale alors qu'à la CAN Gabon 2017, il avait atteint les quarts de finale), la Fédération royale de football du Maroc est parti chercher le Bosniaque, Vahid Halilhodžić, pour l'aider à gagner la CAN 2021 au Cameroun. Un très mauvais calcul car, non seulement, cet « oiseau rare » ne lui permettra pas de gagner la CAN Cameroun 2021, mais, il va, en plus, coûter 80.000 euros par mois aux sujets du roi du Maroc (car c'est eux qui vont payer via la Fédération). Bref, il ne fera pas les miracles plus que son prédécesseur Hervé Renard. Un sélectionneur marocain aurait mieux fait l'affaire d'autant plus que le Maroc compte un vivier de footballeurs dont la plupart ont connu leurs beaux jours dans des grands clubs européens.

En Tunisie, on a réfléchi différemment en confiant à nouveau la sélection à un national comme c'était le cas lors de la coupe du monde 2018 en Russie.

L’ancien entraîneur de clubs, Mondher Kebaier (notre photo), aura, donc, forcément, plus de temps, à la tête de la sélection que ses prédécesseurs dont Alain Giresse, qui aura fait moins d'un an.

En effet, le nouveau sélectionneur, natif de Bizerte (Nord), a signé un contrat de trois ans, et il sera présenté, ainsi que, son staff, jeudi, 29 août, lors d’une conférence de presse au siège de la Fédération.

Agé de 49 ans, Kebaier va connaître sa première expérience à la tête d’une sélection : il a par le passé, exclusivement, entraîné des clubs locaux dont le Club africain (CA) et l’Espérance sportive de Tunis (EST).

C'est lui qui sera à la tête des Aigles de Carthage à la CAN Cameroun 2021. En même temps, il préparera l'équipe pour le Mondial Qatar 2022. On lui souhaite Bonne Chance !

Ajouter un commentaire

Les plus populaires