Education

Le pape François entame ce mercredi, 4 septembre, une visite au Mozambique (4-6 septembre), à Madagascar (6-8 septembre) et à Maurice (9 septembre). Lors de ce 31e voyage depuis son arrivée au siège de Saint-Pierre, il sera certainement question de lutter contre la corruption des dirigeants, de soutenir l´éducation des jeunes, et de travailler pour la paix.

On ne reprochera pas au gouvernement de ne pas avoir mis les bouchées doubles pour rendre effective la rentrée scolaire, partout, au Cameroun. Lundi, 2 septembre, une rentrée scolaire timide a été constatée dans les deux régions anglophones du Cameroun. A cela, une raison : les séparatistes anglophones avaient juré de la perturber en décrétant 14 jours de villes mortes. La peur de braver cet interdit sécessionniste a, donc, eu raison sur la volonté des parents qui voulaient envoyer leurs enfants à l'école. Cela dit, les choses devraient s'améliorer après ce mot d'ordre de boycott.

C'est Neymar, lui-même, qui a pris cette décision, après une dernière concertation avec Lionel Messi, avec qui il était resté, quotidiennement, en contact, sur ce dossier. C'est ce dernier qui, contre toute attente, avait demandé à la direction de son club de le faire revenir au FC Barcelone. Objectif : gagner le prochain championnat européen, après une élimination humiliante par Liverpool (3-0 ; 0-4), en demie finale, en avril dernier. Pris de court (les dirigeants du FC Barcelone) voulant, néanmoins, à tout prix satisfaire Messi (qui leur promettait la victoire en mai 2020), se sont mis en quatre pour trouver une solution à ce transfert. Seule difficulté : quelques semaines auparavant, le Français, Antoine Griezmann, qui venait de quitter l'Athletico de Madrid, a coûté 120 millions d'euros au club catalan dont une partie en emprunt. En Espagne, les clubs sont plafonnés au niveau des dettes qu'ils peuvent contracter. Quand un club sort de ce cadre réglementaire, non seulement, c'est la destitution assurée pour toute la direction du club, mais, c'est la prison assurée pour une partie de celle-ci. FC Barcelone a, donc, finalement, été coincé par les question d'argent, le PSG des Qataris ne voulant rien entendre. Avec raison. Car que vaut vraiment le PSG sur le plan européen sans (son) Neymar ?

Absence de "gène gay", influence du vécu... Une nouvelle étude se penche sur ce qui détermine l'orientation sexuelle. Comme être petit ou grand, ou plus ou moins intelligent, le fait d'aimer les hommes ou les femmes n'est pas défini par un seul gène, mais, par de multiples régions du génome et, comme tout caractère humain complexe, par d'insaisissables facteurs non génétiques. L'étude n'aborde pas le côté mystico-fétichiste. Car, dans certaines sociétés, y compris en Afrique, certains rites magiques imposent des pénétrations annales. Tout comme la volonté de réussir dans la vie sans fournir des efforts nécessaires, peut entraîner la personne à s'adonner à de telles pratiques : promotion canapé (version annale), intégration dans des cercles ou réseaux d'influence où on demande de livrer son derrière (rançon du "succès"), etc...

Le nombre de cas de rougeole, une maladie potentiellement mortelle ou invalidante pour les enfants, mais, évitable grâce à la vaccination, est en hausse dans toutes les régions du monde à l’exception des Amériques, a déploré, jeudi, 29 août, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). En Afrique, la RDCongo et Madagascar sont les plus touchés.

La Fédération tunisienne de football a, enfin, compris la leçon, en recrutant le Tunisien, Mondher Kebaier, pour succéder à l’ancien international français, Alain Giresse, à la tête de la sélection tunisienne. Ce dernier n’aura finalement passé qu'une année à peine sur le banc des Aigles de Carthage. En Tunisie, au Sénégal, en Côte d'Ivoire, en RDCongo et bientôt au Cameroun, pour ne pas allonger la liste, les fédérations de football commencent à comprendre qu'un national, quand on lui donne les moyens pour travailler, obtient, toujours, les meilleurs résultats que les « sorciers blancs » venus d'ailleurs.

La justice australienne s'est prononcée, mercredi, 21 août, sur l’appel formé par le cardinal, George Pell, contre sa condamnation pour agressions sexuelles sur des enfants de chœur : l'ancien numéro 3 du Vatican « continuera à purger sa peine de six ans d'emprisonnement ». Pendant ce temps, le Vatican qui l'a déchu de ses fonctions administratives, poursuit sa propre et longue enquête.

L'Afrique a, encore, du chemin à parcourir. C'est le moins qu'on puisse dire. Sur les 1.000 universités classées comme les plus performantes du monde par le fameux classement de Shangaï diffusé le 15 août, seulement, six appartiennent à l'Afrique. Les deux pays qui les abritent sont l'Afrique du Sud (5 universités) et le Nigeria (1 université).

Deux hommes et une femme ont été condamnés à mort par un tribunal du Malawi pour le meurtre d'un albinos. Il s'agit de pratiques magiques qui font peser sur les albinos des risques graves pour leur existence. Ils sont de plus en plus protégés par les autorités conscientes du danger qu'ils courent de la part des chercheurs de gains faciles.

Les autorités sanitaires congolaises ont annoncé ce mardi, 13 août, la guérison de deux malades d'Ebola après onze jours de traitement à Goma, dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC), une nouvelle preuve de l'efficacité de deux molécules, récemment, mises en avant par une étude américaine.

Après cinq années de bons et loyaux services, Florent Ibenge tire sa révérence en cédant la place à son compatriote, Christian Nsengi Biembi. Ce dernier est certes un inconnu en Afrique, ce qui n'est pas le cas en RDCongo où il a rendu bien de services au monde du football.

L'Ouganda ne va plus assister en simple spectateur devant les efforts qui sont faits par l'OMS et certains laboratoires afin de circonscrire le virus Ebola en RDC (République démocratique du Congo). Il a décidé de lancer sa propre étude d'un vaccin expérimental, en toute souveraineté. C'est le premier pays de la zone infectée par ce virus (la République démocratique du Congo et ses voisins qui sont des lieux d'extension du virus en puissance) à prendre une telle initiative qui ne peut qu'être vue d'un bon œil au niveau de l'OMS et de l'Union africaine.

Un enfant de 7 ans, hospitalisé en Inde, après des douleurs dans la mâchoire, comptait en fait… 526 dents. Elles ont été enlevées par les médecins. Le garçon était atteint d’une maladie extrêmement rare, l’odontome composé.

Le roi Mohammed VI du Maroc a eu la réaction d'un grand sportif. Même si, politiquement, les relations entre son pays et l'Algérie, sont loin d'être au beau fixe, il n'a pas hésité à adresser un message de félicitations au chef de l'Etat algérien par intérim, Abdelkader Bensalah, après que la sélection algérienne de football, les Fennecs, aient remporté la Coupe d'Afrique des Nations (CAN-2019) en Egypte, en battant les Lions de la Teranga du Sénégal par un but à zéro. Le roi fait ce geste alors que la sélection marocaine, les Lions de l'Atlas, qui étaient, souvent, cités comme possibles vainqueurs de cette CAN organisée en Egypte, ont été défaits en huitième de finale, par les « modestes » Ecureuils du Bénin. Visiblement, les animaux de la forêt africaine ignorent toute forme de hiérarchie. L'Algérie a gagné parce qu'elle a fait le pari d'un sélectionneur algérien, Djamel Belmadi, alors que le Maroc, pays modernement extraverti (?) a préféré faire le pari d'un sélectionneur européen qu'il payait à prix d'or : 80.000 euros par mois. La haute inspiration royale fera-t-elle changer la Fédération marocaine de football de position afin qu'elle confie, enfin, les Lions de l'Atlas à un sélectionneur marocain ?

Une étudiante, qui se présentait à l’épreuve de physique du baccalauréat en Guinée, a quitté, précipitamment, la salle d’examen pour accoucher, puis, a repris l’épreuve moins d’une heure plus tard, après avoir donné naissance à un petit garçon. Une performance à faire paraître dans le Livre Guinness des records.

La 11ème  édition du Prix Carmignac du Photojournalisme est consacrée à la République démocratique du Congo (RDC) et aux enjeux humains, sociaux et écologiques qu’elle affronte aujourd’hui. Candidats africains, à vos appareils...

"Le coup franc était pour toi" : Riyad Mahrez répond, de cette façon, à un député français du RN (Rassemblement national, extrême droite) après la qualification de l'Algérie pour la finale de la CAN (Coupe d'Afrique des nations). Le buteur algérien a raillé Julien Odoul, député RN de Bourgogne Franche Comté, qui avait annoncé son soutien à l'équipe du Nigeria. Le député du Rassemblement national avait déclaré vouloir la victoire des nigérians pour "empêcher la poursuite des violences et des pillages".

Les fédérations africaines qui ont choisi de recruter un sélectionneur non-africain, en ont eu pour leur grade. Alors qu'elles dépensent beaucoup d'argent pour leurs salaires, les résultats obtenus sont loin des espérances. Le Sénégal entraîné par le Sénégalais, Aliou Cissé, et l'Algérie par l'Algérien Djamel Belmadi, joueront la finale, le 19 juillet prochain, au Caire.

Alors que le Bénin rit et que l'Afrique du Sud jubile, on pleure au Cameroun où, en l'espace de quelques jours, on avait oublié la crise anglophone, pour ne parler que des « Lionnes indomptables » à la coupe du monde féminin de football, organisée en France, puis, des « Lions indomptables » en Egypte. Si les « Lionnes » ont été à la hauteur malgré un arbitrage étrange pour ne pas dire défavorable, les « Lions (in)domptables », eux, n'ont été à la hauteur ni des enjeux et encore moins de leur réputation.

L’équipe de football du Bénin, les Ecureuils, s’est qualifiée, le 5 juillet, pour les quarts de finale de la CAN Egypte 2019. Et pourtant, avant le match, personne ne vendait cher sa peau. En effet, on la disait inférieure à celle du Maroc qui, en plus d’avoir participé plusieurs fois à la compétition, possède plus d’infrastructures et de moyens que le Bénin. On croyait la cause entendue, on était convaincu qu'il n'y aurait pas match, que le Maroc ne ferait qu'une bouchée de Stéphane Sessègnon et de ses camarades, etc.