Education

Qui a dit que les Africains n'aimaient pas les mathématiques ? L'Afrique compte son école de mathématiques et les mathématiciens africains se réunissent, régulièrement, pour faire avancer leur science.

Un professeur de philosophie en Guinée équatoriale a été radié pour avoir vendu, pour quelques euros, par personne, des bonnes notes, à ses élèves. La sanction qui le frappe est exemplaire et sans appel.

« Madame Najat Vallaud-Belkacem promue Secrétaire d'Etat auprès du Ministre de l'Intérieur ?», voilà la question sous le ton de l'ironie que les syndicats dont RESF posent, clairement, à la ministre de l'Education nationale de France.

Organiser un concours de "Miss et Mister albinos", bâtir des tombes en béton ou obtenir des condamnations exemplaires pour les meurtres rituels : les albinos d'Afrique ont évoqué les clés de leur intégration et de leur sécurité lors d'un forum inédit de l'ONU qui s'est achevé, lundi, 20 juin, en Tanzanie.

Le pouvoir sud-africain de l'inqualifiable Jacob Zuma vient encore de frapper. Il vient de juger « illégale » la bourse qu'octroyait la municipalité d'Uthukela aux jeunes filles vierges. Les arguments avancés sont toutefois fallacieux et ne tiennent pas la route.

Mieux vaut tard que jamais. Les Africains ont réalisé comment le couple Obama était désespérant à l'endroit de l'Afrique, le continent de leurs ancêtres. A quelques mois de son départ de la Maison Blanche, Michelle Obama se trouve une vocation pour l'Afrique : la promotion de l'éducation de la jeune fille. Afin d'occuper son temps libre quand elle ne sera plus première dame. N'est-ce-pas ?

Un haut représentant de la Fédération nigériane de football (NFF) a considéré ce weekend que les joueuses lesbiennes étaient responsables des mauvaises performances de l'équipe nationale féminine.

Les albinos au Malawi, y compris les très jeunes enfants, sont victimes d'une "vague sans précédent d'attaques brutales", alimentées par des pratiques rituelles et par la passivité des autorités, selon Amnesty International.

Pour son cinquième mandat, l'ex-guérillero a décidé de sauter le pas. Son épouse, Janet Museveni, première dame de son état, ne va plus, seulement, se contenter de jouer le rôle de bonne épouse. Elle va, désormais, s'occuper de l'éducation de la jeunesse ougandaise. Une vaste entreprise à plein temps.

A l'occasion de la Journée internationale de sensibilisation à l'albinisme, l'UNESCO organisera, le 13 juin, au siège de l'Organisation (Salle II), un événement intitulé, « Vivre l'albinisme au quotidien », afin d'attirer l'attention sur cette particularité génétique héréditaire qui vaut aux personnes qui en sont atteintes d'être victimes de discrimination dans certains pays. A tort.

La ministre algérienne de l'Education, Nouria Benghabrit-Remaoun, passe, actuellement, de très mauvais moments. Alors qu'elle annonçait un examen de bac propre, plusieurs sujets se sont retrouvés dans les réseaux sociaux. D'aucuns demandent carrément sa démission tandis que d'autres pensent que c'est plutôt le système dans son ensemble qui demande de profondes réformes.

L'Etat du Malawi vient de taper du poing sur la table. Sans passer par mille chemins, le gouvernement (Ministère de la Justice) a, carrément, interdit, ni plus ni moins, à tous les sorciers et guérisseurs traditionnels d'exercer, après une série d'assassinats d'albinos dans le cadre de pratiques de sorcellerie. C'est du jamais vu en Afrique où dans certains pays, les sorciers prospèrent parce que dans les tribunaux, il est difficile d'apporter des preuves de leurs agissements et forfaits.

Pour la première fois, depuis sa création, l'Unesco (Organisation des Nations-Unies pour l'éducation, la science et la culture) a décerné deux Prix pour l'éducation des filles et des femmes. Il était temps. Une ONG zimbabwéenne est à l'honneur.

Afriqueeducation.com annonce, rarement, les mariages même quand il s'agit de celui d'un fils ou d'une fille de chef d'Etat. Nous dérogeons à cette règle, aujourd'hui, car c'est un fait inédit qui mérite d'être signalé : la fille de Mgr Desmond Tutu, actuellement, en voyage de noces, vient d'épouser une femme. Elle ne prendra plus la direction de l'église anglicane sud-africaine, comme prévu.

Depuis ce matin, la Direction générale (française) de la concurrence de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a allongé la liste de 36 produits éclaircissants, qui sont, désormais, interdits de vente en France. Cette mesure vient en soutien de celle de l'Agence nationale (française) de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) prise, le 1er avril dernier, contre certains produits injectables, particulièrement, nocifs à la santé. Ce n'est pas assez, estime, cependant, l'ONG Label Beauté Noire, lanceuse d'alerte sur cette question, depuis 15 ans.

Un jeune professeur congolais a été tué à coup de pierres et de briques par trois hommes, à New Delhi. Les Africains sont, fréquemment, victimes d'attaques racistes, dans ce pays, ce qui ne fait ni chaud ni froid à leurs dirigeants.

Il faut dire qu'avec un chef d'Etat comme Jacob Zuma (qui partage sa vie avec trois épouses et cinq maîtresses officielles sans compter les non-officielles), impossible d'avoir une Afrique du Sud vertueuse. Le mauvais exemple vient d'en haut. Mais, certains Sud-Africains luttent pour préserver la bonne éducation dans le pays. D'où cet encouragement fait aux jeunes filles de rester vierges jusqu'à la fin de leur université, moyennant des espèces sonnantes et trébuchantes.

Les présidents sénégalais, Macky Sall, et rwandais, Paul Kagame, ont appelé, l'Afrique à renouer avec l'innovation scientifique, à l'ouverture, mardi, 8 mars, à Dakar, du "Next Einstein Forum" (NEF), plate-forme africaine pour promouvoir la science.

Au moins, trois grandes universités sud-africaines étaient fermées, jeudi, 25 février, à la suite de violences, dont l'incendie volontaire, la veille, de plusieurs bâtiments, sur un campus, une vague d'incidents, vivement, condamnés par le président Jacob Zuma.

Le viol d'une jeune Tchadienne par des fils de dignitaires, puis, la mort de deux manifestants, qui dénonçaient ce crime, cristallisent, depuis une semaine, le mécontentement des lycéens au Tchad, un des pays les plus pauvres au monde et dont le président, au pouvoir, depuis 26 ans, se présente le 10 avril pour un 5e mandat.