Education

La prestigieuse institution de l'islam sunnite, Al-Azhar, a, fermement, condamné les attentats des djihadistes perpétrés dans un hôtel de Bamako, vendredi, 20 novembre. C'était une semaine, jour pour jour, après le carnage de Paris, du 13 novembre.

Les Russes viennent de mettre au point un appareil qui détecte, à distance, des personnes portant une ceinture explosive. Par les temps qui courent, beaucoup de pays se déclarent très intéressés.

Le Très Saint-Père vient de confirmer qu'il sera bien à Bangui, les 29 et 30 novembre, pour rencontrer les Centrafricains et prier avec eux. Une excellente nouvelle qui donne beaucoup d'espoir à ce brave peuple qui souffre.

Un jeune berger de 16 ans a été décapité par les djihadistes à qui il refusait ses bêtes. Ils ont, par la suite, demandé à son cadet de transporter sa tête pour la donner aux parents restés au village.

C'est un grand bol d'air frais qui va oxygéner les bronches des chrétiens centrafricains, et même, de l'Afrique centrale. Les Séléka souhaitent la bienvenue à l'évêque de Rome. Le fait n'étant pas anodin, nous vous proposons le texte de Moustapha Saboun, leur cordonnateur. Le Pape François à Bangui ? Même pas peur !

Chantal et Paul Biya participent, du 16 au 18 novembre, au Forum des dirigeants de la 38e session de la Conférence Générale de l'Unesco. Cinq ministres, Mbella Mbella Lejeune (Relations extérieures), Belinga Eboutou Martin (Cabinet Civil), Youssouf Alim (Education de Base), Mouelle Kombi Narcisse (Arts et Culture) et Mengot Victor Arrey-Nkongho (Présidence de la République), les accompagnent.

Après avoir obtenu un premier succès, la semaine dernière, en obtenant que les cours soient dispensés en anglais, et non plus en afrikaans, les étudiants de l'Université de Stellenbosh veulent « scalper » le sinistre théoricien de l'apartheid, Wouter Basson.

Le visite du pape en Afrique, surtout, son étape de Bangui, la plus crainte, s'annonce sous d'excellentes auspices. Grâce à la bénédiction de Dieu, tout est fait pour assurer un séjour inoubliable au Très Saint-Père dans le pays de Barthélémy Boganda.

Le président du Sénégal, Macky Sall, va en guerre contre un islam qui dénature la croyance religieuse telle qu'elle a toujours été pratiquée par des confréries religieuses sénégalaises, depuis des lustres.

Le Bénin fait à nouveau face à l'un de ses vieux démons : la grève dans l'enseignement. Cette fois, le Front d'action des syndicats de l'éducation dit qu'il est décidé à aller jusqu'au bout.

La visite du pape, François, en Afrique, est très attendue par les fidèles centrafricains.

D'un bilan officiel de 769 morts, les autorités saoudiennes évaluent maintenant à près de 2.000 morts, le bilan de la bousculade au pèlerinage de La Mecque 2015.

Les chiffres parlent d'eux-mêmes : 22% à l'éducation, c'est presque le quart du budget de l'Etat. Plus qu'un record en Afrique, c'est un vrai cap pour l'émergence.

PRIX NOBEL D'ECONOMIE : L'Ecossais Angus Deaton s'adjuge le Nobel d'économie

Le professeur, Angus Deaton, de l'Université de Princeton a séduit le jury du Nobel avec son "analyse sur la consommation, la pauvreté et le bien-être".

Prix Nobel de la Paix : La société civile tunisienne à l'honneur
C'est le 10 décembre que sera remis le Nobel de la Paix, le Nobel le plus convoité, à son lauréat, le quartette d'organisations de la société civile tunisienne, qui a permis de sauver la transition dans ce pays.
Prix Nobel de littérature : La Biélorusse Svetlana Alexievitch primée à Oslo
Cette distinction ne fera pas plaisir dans les anciennes républiques soviétiques, à commencer par la Biélorussie, où ses œuvres sont interdites.
PRIX NOBEL DE CHIMIE : Un Turc, un Suédois et un Américain se partagent le Nobel pour leurs travaux sur l'ADN
Les recherches sur l'ADN ont, particulièrement, intéressé le jury du Nobel, cette année.
PRIX NOBEL DE PHYSIQUE : Le Japonais Kajita et le Canadien McDonald récompensés
Cette fois, c'est au tour d'un Japonais et un Canadien, de s'adjuger le Prix Nobel de physique 2015.
PRIX NOBEL DE MEDECINE : Une nouvelle thérapie contre le paludisme récompensée
Le Nobel de médecine est décerné, d'une part, à Tu Youyou, qui a découvert "une nouvelle thérapie contre le paludisme", et d'autre part, à Campbell et Omura, pour "leur découverte d'un nouveau traitement contre des maladies parasitaires provoquées par le ver rond".
KENYA : Le mandarin bientôt enseigné à l'université
Le développement du partenariat entre la Chine et les pays africains, favorisera-t-il l'enseignement du mandarin en Afrique ?