La mise en faillite d’une nation de 4 millions d’âmes par une oligarchie au Congo –Brazzaville

Onglets principaux

L’actualité de ces derniers jours au Congo Brazzaville a été marquée par un taux record d’échecs de 90% à l’examen du baccalauréat, passeport pour l’accès aux études universitaires. En tant que citoyen et surtout défenseur de la pérennité de notre très cher pays le CONGO sur l’échiquier mondial, je me devais de décrier ce désastre orchestré par la majorité présidentielle sur la destinée de notre pays.

Ce pourcentage reflète dans un premier temps l’inefficacité de la politique éducative de la majorité présidentielle à renouveler les élites du futur et dans un second temps à briser le vecteur servant d’ascenseur social pour les enfants des catégories sociales modestes.
Il s’agit là d’un cataclysme dans son objectif de rendre le pays émergent d’ici à 2025.En effet combien même, un Etat posséderait des ressources naturelles et des infrastructures, sans un capital humain digne de ce nom, toute tentative de sortir du marasme social dans lequel nous sommes est voué à l’échec.
Cette situation est d’autant plus grave que durant les deux années de l’éducation 2013 et 2014, ou la part du budget alloué au système éducatif est passé de 6,1% à 8,9% en 2014. (Source Rapport Fmi 2014 n°14/273).
Il s’agit par le biais de cette lettre d’exprimer notre volonté en tant que Congolais d’aspirer à un avenir meilleur grâce à une alternance démocratique.

Vive La nation Congolaise !

Lyonnel KOUNKOU MOUNTE
http://abcdefghe.fr/
https://forum.wrdshan.com/
https://vb.3dlat.net/

Ajouter un commentaire

10 + 5 =
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.