ALGERIE : Abdelaziz Bouteflika sera candidat à sa succession en avril 2019 selon le FLN

Le président algérien, Abdelaziz Bouteflika, sera le candidat du Front de libération nationale (FLN), son parti, et de la majorité présidentielle, de façon générale, à l'élection présidentielle d'avril 2019. Cette information qui ne faisait l'ombre d'aucun doute, a été confirmée, dimanche, 28 octobre, soir, par Djamel Ould Abbes, secrétaire général du FLN, et, immédiatement, reprise par l'Agence de presse algérienne. Agé de 81 ans, Abdelaziz Bouteflika prend les grandes décisions en laissant la gestion quotidienne à son premier ministre et aux dignitaires de la majorité présidentielle et de l'armée. Handicapé par un AVC (Accident vasculo-cérébral) survenu en 2013, il est, actuellement, le seul chef d'Etat au monde à diriger son pays à partir d'une chaise roulante (notre photo le montrant en train de voter pour lui-même à la présidentielle du 17 avril 2014).

"Le président Bouteflika, également, président du parti, est le candidat du FLN à l'élection présidentielle prévue en 2019", a déclaré Djamel Ould Abbes lors d'une cérémonie en l'honneur du nouveau chef du groupe parlementaire du parti, Mohamed Bouabdallah.

"Cette candidature est une revendication de tous les cadres et militants du FLN sur l'ensemble du territoire national", a-t-il ajouté, selon l'APS. Pressé par son camp, depuis six mois de briguer un 5e mandat, le chef d'Etat, lui-même, ne s'est, toujours, pas exprimé à ce sujet, mais, son entourage parle à sa place.

Le comité central (instance dirigeante) du FLN se réunira, prochainement, pour officialiser cette candidature, selon le chef de cabinet de Djamel Ould Abbes, Nadir Boulegroune.

Chef de l'Etat depuis 1999 et détenteur du record de longévité à la tête de l'Algérie, Abdelaziz Bouteflika est accusé par l'opposition et la société civile de chercher à mourir au pouvoir.

Ajouter un commentaire

Les plus populaires