ATTENTATS DE GRAND BASSAM : Henri Konan Bédié apporte son soutien à Alassane Ouattara

Le Président du RHDP et du PDCI-RDA, Aimé Henri Konan Bédié, a apporté, vendredi, 18 mars, son '’soutien ‘’ à Alassane Ouattara et au gouvernement (notre photo à l'issue de cette rencontre), après l’attaque terroriste de Grand-Bassam, appelant, pour la circonstance, à la ‘’cohésion’’ du peuple face à ce genre d’attaque.

‘' Vous savez que la Côte d'Ivoire a été attaquée. Nous sommes venus, ma délégation et moi, apporter notre soutien au chef de l'Etat et au gouvernement et dire notre compassion aux populations éprouvées par ces événements'', a déclaré le président, Henri Konan Bédié, à l'issue d'une rencontre avec le chef de l'Etat, Alassane Ouattara, au palais présidentiel.

Le président, Henri Konan Bédié, a, par ailleurs, félicité les forces de l'ordre ‘'pour leur prompte et efficace réaction, qui a permis de limiter les dégâts'', et a appelé à la ‘'cohésion du peuple ivoirien pour faire face à de pareilles attaques''.

De son côté, Henriette Konan Bédié, s'est rendue à Grand Bassam, sur les lieux de l'attentat, déposer une gerbe de fleurs et réconforter les populations de cette cité balnéaire. Elle a, également, rendu visite aux victimes de ces attentats, encore, hospitalisées, dans certains établissements d'Abidjan.

La solidarité du couple Bédié a été totale, en ces circonstances douloureuses, ce qui a renforcé le président et son gouvernement dans sa gestion de la crise, que le pays est, heureusement, en train de relever, dans l'unité.

De son côté, Pascal Affi N'guessan, le chef du Front populaire ivoirien (FPI, opposition), avait pu exprimer, hier, sa compassion, au président et à son gouvernement.

Comme quoi, les djihadistes d'AQMI (Al-Qaïda pour le Maghreb islamique) ne trouveront aucune faille pour diviser la classe politique ivoirienne, particulièrement, soudée, par ses instants graves.

Les plus populaires