CAMEROUN : Plus de 500 milliards déjà de F CFA pour le Barrage de Nachtigal

Près de 500 milliards de F CFA (750 millions d'euros) sur les 656 milliards de F CFA (1 milliard d'euros) nécessaires pour la construction du barrage de Nachtigal, dans la région du Centre ont, déjà, été, fermement, promis par les différents bailleurs de fonds et partenaires au développement. Cette assurance a été faite, dans la journée d'hier, et, aujourd'hui, par le ministre de l’Eau et de l’Energie (MINEE), Basile Atangana Kouna.

Le constructeur de ce barrage sera, bientôt, connu, l'appel d'offres devant être lancé sous peu. Sauf cas de force majeure, les travaux de construction seront lancés, au courant du 4e trimestre 2016. Ils dureront 36 mois.

D'une capacité de production de 420 mégawatts (MW), le barrage de Nachtigal permettra l'extension de l'usine de la société, Aluminium du Cameroun (ALUCAM), basée à Edéa, ville située à 70 kilomètres de Douala, qui ambitionne de faire passer sa production de 90 000 à 300 000 tonnes par an. On pourra, alors, valablement, qualifier Edéa de capitale industrielle du Cameroun, après le lancement raté de la CELLUCAM, une industrie qui devait se spécialiser dans la fabrication de la pâte à papier, dans les années 80. Cette industrie industrialisante couronna l'entrée du Cameroun dans l'ère des éléphants blancs. Depuis cette période, Edéa et ses populations attendent...Une attente qui a été très longue, et qui devrait se concrétiser par l'agrandissement d'ALUCAM.

Piloté par l'Etat du Cameroun, Nachtigal compte plusieurs partenaires dont Electricité de France (EDF), la Société financière internationale (SFI), le consortium australo-canadien, Rio Tinto Alcan (RTA) et Energy of Cameroon (ENEO), le concessionnaire public du secteur d'électricité du pays.

Ajouter un commentaire

Les plus populaires