CENTRAFRIQUE : Après les soldats français et des Nations-Unies, les Ougandais accusés eux aussi de viols

Les forces ougandaises en Centrafrique ont commis des viols et exploité, sexuellement, des filles, c'est ce qui ressort d'une enquête diligentée par la BBC (la radio télévision de l'Etat britannique) dans ce pays.

Le rapport qui a suscité plusieurs réactions en Ouganda et en Centrafrique a été, fermement, récusé par les autorités ougandaises. Le guérillero (Yoweri Museveni) met cette accusation sous le coup de la désinformation. Pour lui, il n'est pas exclu que les Occidentaux qui ont beaucoup à se reprocher, en Centrafrique, aient voulu ternir l'image des « valeureux » combattants ougandais, dont la présence dans ce pays qui remonte à plusieurs années, n'a, jamais, suscité aucune réprobation, depuis la présidence de François Bozizé.

Cependant, l'enquête menée par des confrères de la BBC a révélé des allégations de viol et d'exploitation sexuelle de filles et de femmes par les forces ougandaises en République centrafricaine.
L'Ouganda a plus de deux mille soldats en République centrafricaine, qui sont à la recherche du chef rebelle, Joseph Kony, et des membres de son mouvement, l'Armée de Résistance du Seigneur (LRA), qui ont massacré des milliers de personnes, de part et d'autre, des pays qui font frontière avec le Centrafrique.

Un des auteurs du rapport a indiqué que les allégations contre des troupes ougandaises viennent des Nations-Unies, des dirigeants locaux et certaines de leurs victimes présumées. Kampala dément formellement.
Le Haut-Commissariat des Nations-Unies aux droits de l'homme va plus loin dans les accusations, en affirmant que certaines des victimes avaient été contraintes de devenir prostituées ou esclaves sexuelles pour des troupes ougandaises. Des accusations scandaleuses, répond Kampala qui crie au complot. De façon générale, le guérillero, Yoweri Museveni (sur notre photo, en tenue militaire, avec le Tanzanien Benjamin Mkapa), comme Robert Mugabe, est un anti-Occidental primaire. On peut comprendre sa colère.

Ajouter un commentaire

Les plus populaires