CONFLIT IRAN/ETATS-UNIS : Téhéran émet un mandat d’arrêt contre Trump pour la mort du général Soleimani

Téhéran a émis un mandat d’arrêt pour « action terroriste » et « meurtre » à l’encontre de Donald Trump et 35 autres Américains, impliqués dans le bombardement en Irak qui avait tué le général Qassem Soleimani.

L’Iran a sollicité l’aide d’Interpol sur ce dossier, a déclaré, lundi, 29 juin, le parquet de Téhéran, selon l’agence de presse Fars.

Le commandant de la Force Al Qods, l’unité d’élite des Gardiens de la révolution iranienne, a été tué en janvier dans une frappe américaine en Irak menée à la demande expresse du locataire de la Maison blanche.

Le mandat a été délivré pour meurtre et action terroriste, a précisé le procureur de Téhéran, Ali Alqasimehr, cité par l’agence Fars. Il a ajouté que l’Iran avait demandé à Interpol d’émettre une notice rouge à l’encontre de Donald Trump et d’autres personnes que Téhéran juge responsables de la mort de Qassem Soleimani.

Washington accuse Qassem Soleimani (notre photo) d’avoir fomenté des attaques contre des bases de la coalition en Irak.

Les plus populaires