CORONAVIRUS : Le vaccin anti COVID-19 ne fait pas l'unanimité...

L’Afrique en général, le Cameroun en particulier, doit enfin réapprendre à vivre chez Elle (Lui) tout simplement !

A croire en Elle (Lui) ! En Ses atouts ! Bref, à croire en Sa recherche, en Sa médecine traditionnelle pourtant nantie en ressources génétiques, dont les principes actifs sont exploités par d’autres : "ceux qui dictent l'ordre économique mondial", aux dépens malheureusement des économies de nos pays.

Comme l'actualité en cours sur l' _Artemisia_, les exploits thérapeutiques de nos chercheurs (pharmacologistes, phytothérapeutes,...) sur le COVID-19, font l’objet de controverse au niveau mondial (OMS).

Question de barrer la voie à l'Afrique qui tenterait de marcher sur les plates-bandes des "grandes firmes pharmaceutiques" qui détiennent le monopole dans le domaine.

A propos, nous saluons les antidotes de synthèse par l’Afrique (Le traitement de Mgr Samuel Kléda du Cameroun, COVID-ORGANICS de Madagascar…) qui font du chemin (notre photo). Même sans l’onction de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), ces médicaments gagnent du terrain sur le continent.

L'ultimatum brandi à nos pays sur la prise d'un "vaccin anti COVID 19, comme condition pour franchir les frontières des pays protagonistes, est une machination bien orchestrée pour entretenir la propagation du virus au profit des enjeux économiques autour de l’industrie du médicament.

Créée en laboratoire, la séquence génétique, aujourd’hui, redoutable et foudroyante dénommée COVID-19, ne sera pas différente de celle de l' _Artemisia_ !!!

L’Afrique tiendra-t-elle le pari de l’autarcie thérapeutique pour relever le défi sur le COVID-19 ?

Ce sera le début d’une renaissance …

Dr DINGOM Aurélie Taylor
Pharmacologiste (Cameroun)

Ajouter un commentaire

Les plus populaires