LIBYE : Qui s'occupe du « Dossier libyen » : l'Egypte ou le Congo-Brazzaville ?

Le chef de la diplomatie égyptienne, Sameh Choukri (notre photo avec ses homologues de la sous-région), a indiqué, samedi, 21 janvier, que son pays œuvrait pour "une solution politique" en Libye voisine, à l'issue de rencontres avec les principaux dirigeants des institutions libyennes se disputant le pouvoir.

M. Choukri s'exprimait à l'ouverture, au Caire, d'une nouvelle réunion diplomatique des pays voisins de la Libye, plongée dans le chaos et déchirée par les rivalités opposant ses différentes milices et tribus depuis la chute en 2011 de Mu'ammar al Kadhafi.

Deux autorités politiques se disputent le pouvoir : d'un côté, le Gouvernement d'union nationale (GNA) basé à Tripoli et reconnu par la communauté internationale, de l'autre, une autorité rivale qui contrôle une grande partie de l'Est libyen et s'appuie sur le parlement élu de Tobrouk.

Ce parlement a apporté son soutien à l'Armée nationale libyenne (ANL), auto-proclamée par le maréchal (général pour certains), Khalifa Haftar, qui conteste le GNA, mais, est soutenu par plusieurs pays arabes, comme l'Egypte, les Emirats arabes-unis ou, encore, la Jordanie.

Les autorités égyptiennes ont, récemment, reçu les représentants de ces autorités rivales : le chef du Gouvernement d'union nationale, Fayez al-Sarraj, le président du parlement de Tobrouk, Aguila Saleh, ainsi que, le maréchal, Khalifa Haftar.

Le Caire cherche à trouver "un terrain d'entente, des positions de consensus, qui permettent de dépasser le tournant actuel dans la crise libyenne", a souligné M. Choukri.
"Une solution politique est la seule voie pour résoudre la crise en Libye", a précisé le ministre des Affaires étrangères égyptien, en présence, notamment, de ses homologues d'Algérie, de Tunisie de Libye et du Niger, mais aussi, de l'envoyé spécial de l'ONU pour la Libye, Martin Kobler.

Le responsable égyptien a réitéré son refus de "toute ingérence étrangère dans les affaires libyennes".

Sur le terrain en Libye, deux forces militaires principales se distinguent, chacune liée aux autorités politiques rivales : les groupes armés de Misrata, dans l'Ouest, qui formaient l'essentiel des forces ayant chassé le groupe Etat islamique (EI) de Syrte au nom du GNA. Et l'Armée nationale libyenne (ANL) du maréchal Haftar, qui mène, depuis plus de deux ans, des combats contre les groupes djihadistes dans la partie orientale du pays, notamment, à Benghazi.

Mais, les alliances politico-militaires peuvent être très fluctuantes dans ce pays riche en hydrocarbures.
"Malgré les victoires remportées récemment dans la lutte contre le terrorisme, à Benghazi ou encore à Syrte, le terrorisme ne sera éradiqué de manière définitive en Libye qu'avec une solution politique", a averti M. Choukri.

C'est dans ce remue-ménage politico-diplomatique que le Congo-Brazzaville a, de son côté, annoncé, il y a quelques jours, par le canal de son chef de la diplomatie, Jean-Claude Gakosso, la tenue d'un Sommet sur la Libye, le 25 janvier, à Brazzaville. Résultat, la Libye dispose aujourd'hui de deux réconciliateurs pour le compte de l'Afrique : lequel sera de trop ?

Commentaires

Un exilé en colère (non vérifié)
Ce Monsieur 8% du Congo-Brazzaville qui est le voleur criminel sanguinaire le plus incompétent que le Congo-Brazza a jamais eu incapable de régler les problèmes chez lui, pense aller résoudre la crise Lybienne. Vraiment Comment les Présidents Africains comme une bande mafieuse ont pu donner cette mission noble a un incapable qui n'a jamais résolut aucun conflit, même incapable de donner de l'eau courante a ses concitoyens après 32 ans au pouvoir..... Remettez ce mandat aux vrais diplomates, aux vrais pays et non au marionnettes illégales diplomaties Congolaise
Paul (non vérifié)
M.eight pourcente est à la quête d'une reconnaissance internationale. Il veut fourer son nez partout comme un porc à la recherche de quoi manger.
Kastus (non vérifié)
Évidement Ce Monsieur 8% Veut Tout Faire Pour Être Légitime Alors Qu'il Est Incapable De Régler Le Problème Chez Lui Ou Il Tue Il Emprisonné Sans Raison
Visiteur (non vérifié)
Mieux vaut en rire !!!!SASSOU n 'a pas les épaules pour s'occuper du dossier libyen . Il est plus qu'incompétent dans cette affaire Comme d'habitude ,il pense être utile
Rolly (non vérifié)
Pour information, la réunion du comité de haut niveau se tiendra à Brazzaville le 27 janvier et non le 25. Elle regroupe les 5 pays membres du comité, ainsi que l'ONU, la ligue arabe et autres pays invités. On peut bien voir que cette réunion est sans commune mesure avec l'initiative égyptien. Aucune initiative ne peut être de trop dans une recherche de la paix. Le prochain sommet de l'UA va plancher sur les conclusions de Brazzaville. Le Chef de l'Etat congolais Sassou Nguesso qui est le president du comité a été porté à ce niveau par ses pairs pour son expérience avérée en matière de paix dans différents conflits. Rendons lui hommage!
Paul (non vérifié)
Malheureusement, pour la RCA, il avait échoué
barth (non vérifié)
Experience avérée!!! En emprisonnant des opposants? En trichant aux élections?En s'accrochant pendant des décennies au pouvoir?En gestion chaotique du pays? Tous ces maux sont avérés! Le reste=0
Merlin (non vérifié)
A ce que l'on sache , l'Egypte fait partie de l'union africaine et le comité de haut niveau sur la libye a été mis en place avec le concours du gouvernement egyptien. Tant mieux si ce pays voisin de la lybie pense qu'il doit baliser le terrain pour le compte du comité de haut niveau qui se tiendra ce 27 janvier à brazzaville. C'est là que l'egypte dira aux autres pays africains quelle est sa recette miracle.
malonga (non vérifié)
Il faut eviter de personnaliser le debat et de faire l'amalgame ! Sassou ne s'est pas autoproclamé president du comité de haut niveau sur la libye. il a été élu par ses pairs au regard des resultas obtenus sur la Rca et aussi de son implication sur la crise en RDC. Le comité comprend 5 pays representant chacun une partie du continent ainsi que les naties unies et les pays voisins de la libye y sont invités .que faire alors si Sassou est désigné chef dudit comité? Les congolais et l'afrique centrale doivent se sentir honorés et appuyer le travail qui sortira du conclave de brazzaville. pour le reste, que ceux qui sont restés sur les clichés desuets , qu'ils continuent à ramer à contre courant.
okombi (non vérifié)
Laissez Sassou travailler pour apporter la paix en libye . pour avoir ramené la pays chez lui sans l'aide des nations unies , il sait comment conseiller les parties en conflit. depuis que ce conflit a commencé, où etaient ces pays voisins qui se reveillent aujourdhui parce que le congo prend la tête de comité des pays africains. Dans tous les cas ce que tout le monde recherche c'est la paix en libye qu'elle vienne de l'egypte de la russie, des etats unies ou des libyens eux même. le reste c'est la distraction. que afrique education laisse sassou tranquille.
Maurice (non vérifié)
Avant d'aller balayer la porte du voisin, commence d'abord à faire la propriété devant la tienne. Franchement, Sassou n'est pas un exemple pour l'Afrique. Qu'il va en enfer ce franc maçon.
CONGOLAIS VIGILANT (non vérifié)
On ne peut pas s'occuper, SANS MAILCE, de la paix chez les voisins quand on est incapable de ramener la paix chez soi-même : guerre dans le Pool, arrestations arbitraires des vrais opposants, paupérisations de la population congolaise... L'intégrisme sassouiste du nommé okombi alias malonga alias Rolly est triste et à vomir.... C'est cela qui fait regresser le Congo.
CONGOLAIS VIGILANT (non vérifié)
Lire "SANS MALICE"
YOUSSOUF (non vérifié)
Il n'existe aucun domaine dans lequel Sassou peut représenter un exemple à suivre. Il a échoué partout et a fait de son pays un laboratoire de la médiocrité. De grâce, qu'il n'exporte pas ses anti-valeurs dans les autres pays d'Afrique! Ce monsieur fait honte à toute l'Afrique!!!
Diallo (non vérifié)
Ya y-il la guerre dans la région du pool au Congo ?ya t-il les opposants en prison sans aucun respect du droit?Alors si la réponse est OUI aux deux questions disant que Sassou ne peut jamais apporter une solution à une crise armée dans un autre pays.Je serais convaincu de votre président quand je verrais votre télé Congo annoncera la libération des prisonniers politiques et arrêt du conflit dans votre région du pool.
MALCOM (non vérifié)
Oui Diallo, il y a au Congo-Brazzaville, par la faute de Sassou : - des massacres innommables des populations dans le Pool, - la torture érigée en mode de gouvernement - le non respect des droits et les libertés fondamentales des congolais en général et des opposants politiques en particulier : arrestations, sévices et brimades, assassinats... - le refus d'un vrai dialogue avec l'opposition (ayant gagné les élections) - la gabégie financière Etc......... Tout ceci au su et au vu de la fameuse "communauté internationale"!!!! Bref, cet individu, Sassou-Nguesso, n'est pas digne de parler de "PAIX" aux autres peuples alors qu'il martyrise son propre peuple!!!! C'est INDECENT!!!
Gardienne fille... (non vérifié)
Mais. C'est une blague ! Comment un cruel despote comme Sassou peut réussir à parler de paix concernant la lybie ? Alors que lui même est un usurpateur de président . Élue à huitpoursang . Il n'a même pas gagné à Oyo , son village . Ce faux président génocidaire , pilleur , maltraite le peuple congolais depuis près de 36ans . Une fois de plus. Il veut s'acheter la reconnaissance internationale . Seuls les corrompus , les hypocrites , et les reculs-Afrique , les déphasés notoires comme Jean Louis borlo seront présent au dîner des cons le 27 janvier 2017 . Malheur à vous .
Rudolf Heischma... (non vérifié)
C'est le jour de son départ du pouvoir, de son dessouchage par le peuple congolais, que l'Afrique se rendra à l'évidence que ce Mr. Sassou N'Guesso n'aura été depuis 1968 qu'un putschiste, qu'un politique médiocre qui n'a excellé que dans l'organisation de coups d'états successifs, les tueries, et les emprisonnements de ses opposants. Comment expliquer que celui qui se dit gagnant d'une élection présidentielle se mette à emprisonner tous ses concurrents ? Est-ce un comportement de démocrate ? Qu'il commence d'abord par résoudre la crise du POOL avant de vouloir se préoccuper de la Libye ! Comment comprendre que ce Mr. qui incarne la personnification de la médiocrité ait pu être investi d'une pareille mission ? Évidemment, c'est entre membre du syndicat des chefs d'états peu soucieux de l'avenir du continent.

Ajouter un commentaire

Les plus populaires