Vous êtes ici

MADAGASCAR : Christian Ntsay maintenu au poste de premier ministre jusqu'aux législatives de mars

Le président fraîchement élu de Madagascar, Andry Rajoelina, a reconduit, lundi, 21 janvier, dans ses fonctions Christian Ntsay au poste de premier ministre, selon le secrétaire général du chef de l'Etat, Valéry Ramonjavelo. A deux mois des législatives dont personne ne connaît l'issue, le nouveau président n'a pas voulu chambouler les grands équilibres nationaux avant le verdict des législatives de mars. Les Malgaches ne perdent rien à attendre.

Agé de 57 ans, Christian Ntsay avait été chargé, en juin dernier, de diriger un gouvernement d'union nationale jusqu'à l'élection présidentielle de fin 2018.

Sa nomination avait été décidée après plusieurs semaines de crise entre le président de l'époque, Hery Rajaonarimampianina, et ses adversaires, qui exigeaient son départ.

Haut fonctionnaire à l'Organisation internationale du travail (OIT) et ministre du Travail de 2002 à 2003, le premier ministre reconduit n'est membre d'aucun des trois principaux partis politiques de la Grande Ile.

"Il n'est que de bon droit de laisser le premier ministre continuer son travail jusqu'aux prochaines élections législatives" prévues en mars, a déclaré Valéry Ramonjavelo à la presse.

Déjà, à la tête du pays de 2009 à 2014, Andry Rajoelina, 44 ans, a remporté l'élection présidentielle en rassemblant 55,66% des suffrages lors du second tour disputé le 19 décembre, contre 44,34% à son rival Marc Ravalomanana. Ce dernier compte sur les élections législatives pour laver sa déception provoquée par son échec à l'élection présidentielle.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.