MAURITANIE : Mohamed Ould Abdel Aziz, homme fort du pays, appelle au dialogue

Dans ce discours, il a annoncé la création d’un Fonds destiné à l’assurance maladie au profit des dockers et marins, et la prise en charge des soins des plus de 75 ans, ainsi que, la création d’un Fonds d’appui aux enfants mineurs, des martyrs des forces armées et de sécurité.

Mohamed Ould Abdel Aziz a affirmé que le dialogue politique sérieux et ouvert à tous les acteurs politiques nationaux, demeure un choix constant pour lequel les pouvoirs publics renouvellent leur attachement.
Il a convié, par conséquent, l’ensemble des acteurs politiques, les structures de la société civile, les érudits, les intellectuels à œuvrer à la promotion de la culture du dialogue et de l’ouverture.

La Mauritanie a célébré, ce samedi, 28 novembre, ses 55 ans d'indépendance, un anniversaire marqué par un imposant défilé militaire, à Nouadhibou (Nord-Ouest), dans un contexte d'attaques et de menaces djihadistes, dans la région.

La cérémonie, marquée dans le ciel, par des fumées vertes et jaunes aux couleurs de la Mauritanie, s'est déroulée en présence du président, Mohamed Ould Abdel Aziz. Au défilé militaire qui a duré plus de trois heures, ont participé des unités militaires de Gambie, du Mali, du Maroc, du Sénégal et du Tchad, ainsi que, les Groupements spéciaux d'intervention (GSI), des troupes au sol chargées de la surveillance des frontières.

Ce défilé a constitué une véritable démonstration de force dans un contexte régional trouble et dans un pays qui, jusqu’en 2011, était la première cible du terrorisme.

L'escadrille militaire qui a défilé, notamment, des hélicoptères, des avions de combats Tucano et super-Tucano de fabrication brésilienne, est une force de frappe dissuasive, qui a réussi à faire la différence lors des attaques (de l'armée mauritanienne, contre les bases d'Aqmi (Al-Qaïda au Maghreb islamique) au Mali, en 2010.

Ajouter un commentaire

Les plus populaires