MAYOTTE et COMORES : « Une situation humainement insupportable »

Au-delà des photos officielles sur le voyage du président, Emmanuel Macron, à Mayotte ou aux Comores, toute personne qui côtoie les habitants de cette région, par exemple, ceux ou celles qui migrent en France, ne peut qu’être stupéfaite par une situation marquée par la pauvreté, la persistance de l’analphabétisme sur le territoire même d’un département français. Le Mouvement de la Paix, dans un communiqué diffusé, vendredi, 25 octobre, s'insurge contre cette situation lamentable.

Par ailleurs, l’existence de grandes inégalités de développement entre les territoires suscite des divisions entre les populations et favorise des conflits larvés. Enfin, l’établissement d’une frontière entre Mayotte et les autres îles comoriennes, résultant du rattachement de Mayotte à la France (le 101e département français en 2011) a contribué aux migrations dites « illégales » et transformé la Mer d’Anjouan en un cimetière dans lequel ont péri plus de 10 000 personnes, selon les estimations. Pour le Mouvement de la Paix, c'est tout simplement inacceptable.
 
D'autant plus que « Cette situation résulte de la persistance de politiques colonialistes et de la violation du droit international par la France dans cette région. Cette violation a été condamnée par l’ONU qui «condamne les référendums du 8 février et du 11 avril 1976 organisés dans l’île comorienne de Mayotte par le gouvernement français et les considère comme nuls et non avenus » ainsi que «toutes autres consultations qui pourraient être organisées ultérieurement en territoire comorien de Mayotte par la France ». Le droit international précise d’ailleurs que le parlement du pays colonisateur n’est absolument pas fondé à décréter l’indépendance d’un territoire, ce que à quoi s’apparente la reconnaissance de Mayotte comme département français d’outre-Mer », relève, avec justesse, le Mouvement de la Paix.
 
La situation engendrée sur la base d’une violation du droit international a dégradé une situation humainement, économiquement, socialement, insupportable pour les populations de la région à laquelle il faut trouver des solutions dans le cadre des Nations-Unies et par des négociations associant les populations concernées.

Le Mouvement de la Paix conclut qu'"il faut trouver une solution dans le respect du droit international et des droits humains" à cette fâcheuse situation créée de toutes pièces par la France (sur notre photo, Emmanuel Macron en train de faire son cinéma à Mayotte auprès d'une population qui souffre énormément).

Ajouter un commentaire

Les plus populaires