Vous êtes ici

MUNICIPALES AU TOGO : Comment va concrètement s'effectuer le vote ?

Pour la première fois depuis trente-deux ans, le Togo organisera les élections locales sur toute l'étendue du territoire. La CENI (Commission électorale nationale indépendante) a pris toutes les mesures nécessaires et indispensables pour un bon déroulement du vote. Afriqueeducation.com qui a des envoyés spéciaux sur place, indique ce qui a été mis en œuvre par la CENI pour que le 30 juin 2019 au Togo, soit un jour de fête (électorale), qui permettra à chaque citoyen de porter, librement et de façon tout à fait indépendante, son choix sur son candidat de cœur ou de raison.

Contrairement à ce qu'on peut penser, le Togo a mis en place un bulletin de vote unique par commune. Avancée démocratique certaine, le bulletin unique est un dispositif anti-fraudes qui effraie, encore, dans beaucoup de pays africains. En Afrique centrale, par exemple, il n'est installé nulle part. Au Togo, il est, pourtant, pratiqué depuis plusieurs années. Ce bulletin unique de vote comporte les éléments d ’ i d e n t i f i c a t i o n suivants : les noms et prénoms du candidat tête de liste, l’emblème du parti politique, du regroupement de partis politiques ou de la liste de candidats indépendants, la couleur du parti politique, du regroupement de partis politiques ou de la liste de candidats indépendants. Il est imprimé selon les modalités et des spécifications techniques définies par la CENI. Le bulletin unique de vote par commune est authentifié le jour du vote dans chaque bureau de vote par un hologramme.

Pour permettre une meilleure gestion des flux et limiter de longues queues sous le soleil ardent de l'Afrique de l'Ouest, la CENI a limité à 500 électeurs par bureau de vote.

Chaque bureau de vote est composé de membres nommés par la CENI sur proposition des CELI (Commission électorale locale indépendante). Chaque bureau de vote comprend six membres désignés conformément à l’article 39 du Code électoral, à savoir : deux membres désignés par la majorité parlementaire, deux membres désignés par l’opposition parlementaire, un membre désigné par les partis politiques extraparlementaires représentés à la CENI, un membre désigné par l’administration sans voix délibérative. Le bureau de vote est dirigé par un bureau comprenant un président et un rapporteur, nommés par la CENI sur proposition des CELI. Le président et le rapporteur du bureau de vote sont de sensibilités politiques différentes pour un meilleur équilibre démocratique. Qui dit mieux ?

On trouve, aussi, dans chaque bureau de vote, un délégué, qui représente une liste de candidats. En l’absence des délégués des candidats, les délégués suppléants, peuvent entrer, librement, dans les bureaux de vote dans lesquels ils ont compétence. Ils peuvent présenter des observations, réclamations et contestations au sujet du déroulement des opérations de vote et en exiger mention au procès verbal. Ces délégués signent les procès verbaux contenant leurs observations, réclamations et contestations.

Logiquement, le président et le rapporteur du bureau de vote, doivent être les premiers à arriver sur les lieux. Il est recommandé qu'ils soient sur place à 5h30 GMT (heure du Togo) pour permettre une installation sereine de l’urne et du matériel électoral. Ils constatent la présence des autres membres du bureau de vote et en cas d’absence, en rendent compte à la CELI. Le président s’assure qu’aucune publicité partisane n’est affichée ni à l’intérieur, ni à l’extérieur ou dans les environs immédiats du bureau de vote. S’il y en a, il la fait enlever immédiatement. A l’heure indiquée pour l’ouverture du scrutin, soit, 7h00GMT, le président fait constater que l’urne est bien vide, la referme, puis, appose quatre scellés sur les quatre côtés de l’urne avant de déclarer le scrutin ouvert. Si le scrutin débute avec retard, il en fait mention au procès verbal en relevant les causes du retard (sur notre photo, la chanteuse populaire Cécile Mèba a complètement soulevé la foule de participants le 29 juin au grand meeting Unir d'Agoè-Nyivè 1 où elle a invité ses fans à voter les listes Unir).

A tout seigneur tout honneur : les membres du bureau de vote, votent les premiers en présence des délégués présents, en respectant les modalités prévues par la loi. Immédiatement, après le dernier votant, le président du bureau de vote déclare la clôture du scrutin et fait compter le nombre d’électeurs ayant émargé en y intégrant la liste des électeurs ayant voté par dérogation. Le rapporteur inscrit ce nombre en lettres et en chiffres au bas de la liste d’émargement. Les membres du bureau de vote signent, à tour de rôle, la liste d’émargement en indiquant leurs nom, prénoms et qualité. Les restes d’encre indélébile et les encreurs sont, soigneusement, rangés et scellés dans une enveloppe kraft à placer dans la mallette du kit électoral. Le président du bureau de vote apprête la surface du dépouillement en faisant accoler des tables. Le dépouillement suit immédiatement. Il est conduit sans interruption jusqu’à son achèvement complet par les membres du bureau de vote.

A l’heure de clôture du scrutin, soit, 16h00 GMT (heure du Togo), le président du bureau de vote annonce la clôture du scrutin. S’il reste, encore, des électeurs en file pour voter, il fait collecter leurs cartes et n'oublie pas d'en faire mention au procès verbal. Les membres du bureau de vote en service à l’entrée, gardent les cartes et appellent les électeurs pour les faire voter l’un après l’autre.

D'un de nos envoyés spéciaux
à Lomé

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.