Vous êtes ici

MUNICIPALES AU TOGO : Dernier grand meeting du parti présidentiel Unir à Agoè-Nyivé 1 (Grand Lomé)

Les élections au Togo donnent, rarement, de l'ennui. Elles constituent, généralement, des moments de vie inoubliables pendant lesquels on peut, facilement, mettre entre parenthèses ses soucis personnels pour laisser place aux rêves que distillent avec grande intelligence les différents candidats. La chance d'Unir (Union pour la République), c'est son héritage, des acquis du défunt RPT (Rassemblement du peuple togolais), qui était un expert hors pair en matière d'animation électorale. Le dernier meeting dans le commune d'Agoè-Nyivé 1 n'a pas échappé à la règle.

Le meeting a commencé par la prière d'une église togolaise, « La Maison de Dieu », qui a demandé la bénédiction divine pour la tenue du présent meeting, ainsi que, l'organisation d'un scrutin parfait, dimanche, 30 juin. Le pasteur avait-il dit « Amen », que la chorale du Lycée d'Agoè-Nyivé 1, s'est mise à chanter de joie, après quoi, le secrétaire communal d'Agoe-Nyivé 1, a souhaité la bonne nouvelle en des termes non imagés : « Nous attendons au moins 20 sièges sur les 23, au soir du 30 juin ». Commune la plus importante de la préfecture d'Agoè-Nyive, Agoè-Nyivé 1, qui compte une population de 260.000 habitants, selon un recensement conduit en 2010, comprend cinq autres communes (cantons).

Pour se faire élire conseiller municipal, il faut dévoiler ses ambitions. Par exemple, Gilbert Limazie (Liste Unir Agoè-Nyivé 1) a énoncé les réalisations à effectuer par son équipe en cas de victoire. On y trouve pêle mêle, la densification du goudron, l'atteinte de la fibre optique au niveau de tous les ménages, mais aussi, la multiplication des services publics de proximité (état-civil informatisé, etc.), la construction d'un centre culturel, et d'un gymnase avec piscine publique pour la communauté.

Le ministre de l'Emploi, Gilbert Bawara, venu en renfort, a, également, pris la parole pour conseiller aux militants de voter les listes d'Unir, pour la simple raison que ces militants entretiennent de très bonnes relations avec les membres de l'exécutif : « L'avantage de la liste Unir, c'est de travailler en symbiose avec le gouvernement, avec le président de la République, qui apportera son soutien lorsque les conseillers viendront relayer les préoccupations de leurs électeurs ». « Voilà pourquoi il faut voter les listes Unir d'Agoè-Nyivé 1 et toutes les listes Unir dans le pays, car vous serez avec Faure... », a conclu Gilbert Bawara.

D'un de nos envoyés spéciaux
à Lomé.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.