NIGERIA : Alpha Condé décrète deux journées de prière pour la santé du président Muhammadu Buhari

Le président guinéen, Alpha Condé, a de la suite dans les idées. Il n'a pas oublié que son homologue du Nigeria, Muhammadu Buhari, devait effectuer une visite officielle, en Guinée, en mars, et que celle-ci avait dû être reportée pour cause de maladie. Et que l'état de santé du président nigérian ne s'était guère amélioré, depuis lors, puisqu'il suivrait, toujours, un traitement, à Londres, depuis plus deux mois. Il a, par conséquent, sollicité, jeudi, 20 juillet, une journée de prière dans tout le pays pour la santé de son homologue nigérian, Muhammadu Buhari.

Se disant préoccupé par l'état de santé de M. Buhari, Alpha Condé (sur notre photo avec lui), qui est, par ailleurs, président en exercice de l'Union africaine (UA), a demandé à toutes les mosquées et toutes les églises de Guinée de prier, respectivement, vendredi, 21 juillet, et ce dimanche, 23 juillet, pour le rétablissement du dirigeant nigérian. Ce qui a été, parfaitement, fait.

Muhammadu Buhari, 74 ans, avait quitté le Nigeria, le 7 mai, pour un "congé médical" au Royaume-Uni. Les causes de sa maladie n'ont pas été dévoilées, mais, il a semblé, extrêmement, affaibli lors de ses dernières apparitions publiques.

En janvier et février 2017, il avait, déjà, passé près de deux mois, à Londres, pour des raisons de santé. A son retour, il avait confié "n'avoir jamais été aussi malade", alors que ses proches et ses porte-parole n'avaient cessé de dire qu'il était "en pleine forme".

Ajouter un commentaire

Les plus populaires