NIGERIA : Dix commandants de Boko Haram arrêtés par l'armée

Accusée d'être responsable de la résurgence de Boko Haram à cause de la grande corruption qui règne dans ses rangs, corruption qui la rend très inefficace et vulnérable face aux attaques de la secte terroriste, l'armée nigériane annonce avoir frappé un gros coup, en capturant 10 commandants du groupe terroriste Boko Haram dans l'Etat de Borno, dans le Nord-Est du pays, alors qu'ils tentaient d'échapper à l'opération lancée contre eux.

Une opération d'infiltration menée, mercredi, 9 octobre, à Bitta, dans la région de Gwoza, par les troupes de la 26e brigade de la Task Force, a permis l'arrestation des suspects, selon Aminu Iliyasu, porte-parole de l'armée de coordination.

Nombre des personnes arrêtées seraient les assaillants aux commandes des véhicules de combat utilisés lors de la tristement célèbre attaque de Boko Haram sur Gwoza en 2014, a-t-il ajouté.

Aminu Iliyasu a déclaré que les troupes de l'armée nigériane avaient intensifié leurs opérations dans tout le pays pour contrecarrer les activités des criminels, ajoutant que diverses opérations avaient donné des résultats.

A cause de certaines déclarations de l'armée nigériane sur les victoires sur Boko Haram, qui se sont révélées fausses par la suite, beaucoup d'observateurs attendent de voir avant de confirmer ces faits annoncés par l'armée du Nigeria.

Ajouter un commentaire

Les plus populaires