PEUR DU CORONAVIRUS : Antonio Guterres annule son voyage au Niger et au Burkina Faso

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a annulé, vendredi, 13 mars, à quelques heures de son départ, une visite au Burkina Faso et au Niger, en raison des "développements liés à la pandémie" du coronavirus (sur notre photo avec Mahamadou Issoufou en 2019). En même temps, il enjoint au personnel non essentiel du siège à New York de faire du télétravail, pour limiter les effets de la contamination.

Son séjour dans ces deux pays devait débuter samedi et s'achever mardi, 17 mars. Il reste à New York pour gérer la situation liée au Covid-19 et les quelque 100.000 Casques Bleus déployés dans une quinzaine d'opérations de paix dans le monde, précise.

Jeudi, 12 mars, un premier diplomate malade du coronavirus - une membre de la mission des Philippines auprès de l'ONU, testée positive - a été signalé. Il s'agit du premier cas recensé au siège des Nations-Unies à New York.

Dans un communiqué vendredi en fin de journée, Antonio Guterres a annoncé avoir demandé à tous les employés d'utiliser "le télétravail sauf si leur présence physique dans les bureaux est requise pour mener des services essentiels".

Cette décision, qui suit une mesure similaire décidée jeudi par l'implantation de l'ONU à Vienne, "sera effective du 16 mars au 12 avril", a précisé le secrétaire général. "Après trois semaines, nous étudierons la nécessité de maintenir un niveau réduit de personnel dans le bâtiment" de l'ONU à New York, a-t-il ajouté.

"Notre objectif est double : réduire notre présence physique au siège de l'ONU, tout en continuant à remplir nos mandats", a expliqué le chef des Nations-Unies.

Dans une lettre datée de jeudi à l'ensemble des employés de l'ONU à New York (3.000 fonctionnaires), Antonio Guterres appelle au "calme", en soulignant que leur santé "est sa plus grande préoccupation".

"Soyez en sécurité, soyez intelligent, soyez gentil", conclut le secrétaire général dans son message.

Au Niger et au Burkina Faso où le secrétaire général ne s'est finalement pas rendu, on ignore si les djihadistes ont, aussi, peur du coronavirus. Si tel n'est pas le cas, ils doivent bien rigoler de tous ces gens qui ont si peur de la mort...

Ajouter un commentaire

Les plus populaires