PRESIDENTIELLE EN 2020 EN COTE D'IVOIRE : Au PDCI, on se prépare pour être en ordre de bataille

C'est le dernier combat du président Henri Konan Bédié. Le combat de sa vie. Après avoir perdu le pouvoir, en décembre 1999, de la façon dont tout le monde sait, il organise, avec intelligence et méthode, le retour du PDCI (Parti démocratique de Côte d'Ivoire) au pouvoir, après avoir rempli toutes ses obligations à l'endroit du parti allié, le RDR (Rassemblement des républicains) de son jeune frère, le président, Alassane Ouattara. A deux reprises, il a assuré sa victoire à la tête de l'Etat. Qui dit mieux ? Cette fois, c'est le PDCI qui devrait bénéficier du retour de l'ascenseur. Toutefois, il faut dire que les relations avec certains caciques du RDR ne sont pas simples. C'est, donc, au président de la République de raisonner ses partisans au sein du RDR pour que le RHDP conserve le pouvoir.

L’année 2018 qui commence ‘’sous de bons auspices’’ est ‘’particulièrement importante’’ pour le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) et la Côte d’Ivoire, a estimé, lundi, 15 janvier, soir, à Abidjan, le président Henri Konan Bédié.

Le président du RHDP (Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix) qui s’exprimait lors d’une cérémonie d’échanges de vœux de nouvel an avec les instances du PDCI dont il est le patron, a rappelé le message qu’il a donné, la semaine dernière, à Daoukro (Centre-Est), à l’occasion de la rencontre avec les délégués départementaux et communaux.

‘’J’ai dit que l’année 2018 commençait sous de bons auspices. J’ai également dit qu’il s’agit d’une année particulièrement importante, aussi bien, pour notre parti que notre pays’’, a-t-il rappelé, ajoutant qu’il ‘’nous appartient de prendre les dispositions qui s’imposent pour que nous obtenions les résultats que nous attendons’’.

Traduction : Au sein du RHDP, le PDCI a fait ce qu'on attendait de lui, avec les succès qu'on sait. Au RDR de savoir respecter ses engagements afin que le RHDP conserve le pouvoir que ce rassemblement politique gère par le biais du président, Alassane Ouattara, depuis 2010.

Les élections municipales, régionales et sénatoriales devraient se tenir cette année. Le PDCI ne devrait pas faire montre de pâle figure. On prévoit, aussi, la naissance du parti unifié. Si et seulement si, il y a une entente entre ses différentes composantes. Ce qui ne sera pas la chose la plus facile.

Ajouter un commentaire

Les plus populaires