PRESIDENTIELLE EN MAURITANIE : Premier tour fixé au samedi 22 juin

Le premier tour de l'élection présidentielle en Mauritanie a été, officiellement, fixé au samedi, 22 juin, et un éventuel second tour au 6 juillet, selon un décret présidentiel publié ce mercredi, 17 avril. La publication du décret ouvre la période officielle de dépôt de candidatures qui s'achève le mercredi 8 mai, selon le texte. Mais, plusieurs candidats se sont, déjà, déclarés, dont celui du parti au pouvoir, Mohamed Ould Cheikh Mohamed Ahmed, compagnon de toujours du président sortant, Mohamed Ould Abdel Aziz, qui ne peut se représenter au terme de son second mandat. Il a, rigoureusement, respecté non seulement la constitution, mais aussi, le coran qui l'interdisait d'aller à l'encontre de cette disposition. Une leçon en Afrique où les chefs d'Etat font tout ce qui est possible (et même impossible) pour mourir au pouvoir.

Face à lui, l'ancien chef du gouvernement de transition (2005-2007), Sidi Mohamed Ould Boubacar, le militant anti-esclavagiste, Biram Ould Dah Ould Abeid (notre photo), l'opposant historique, Mohamed Ould Moloud, ont fait acte de candidature et l'ancien journaliste, Hamidou Baba Kane, devrait suivre. Les plus petits candidats risquent de se heurter à la barrière des parrainages, car il leur faudra pour se présenter recueillir la signature de 100 conseillers municipaux, dont cinq maires, alors que la grande majorité des conseillers municipaux font partie des soutiens des principaux prétendants.

A l'échéance du dépôt des candidatures, une liste provisoire sera publiée par le Conseil constitutionnel, accordant 48 heures pour les recours, au terme desquels la haute juridiction aura encore deux jours pour publier une liste définitive qui sera remise au gouvernement, selon le décret présidentiel. La campagne pour le premier tour durera deux semaines, du 7 au 20 juin, selon la même source.

Les membres des forces armées et de sécurité doivent voter la veille du scrutin. Ancien général arrivé au pouvoir par un coup d'état en 2008, puis, élu en 2009 et réélu en 2014, Mohamed Ould Abdel Aziz va se consacrer à la prière et à la méditation.

Ajouter un commentaire

Les plus populaires