PRESIDENTIELLE FRANCAISE : François Hollande ne sera pas candidat à sa succession

François Hollande, contre toute attente, s'est présenté à la France aux journaux de 20 heures, ce 1er décembre, pour annoncer qu'il n'était pas candidat à sa succession, malgré son « bilan positif ». « Je suis conscient des risques que ferait courir ma démarche politique. Je ne suis donc pas candidat à ma succession ».

Ce matin, s'est ouvert le dépôt des candidatures pour la primaire de la Gauche. Arnaud Montebourg, son ancien ministre démissionnaire, a été le premier à déposer sa candidature, après avoir invité François Hollande à faire de même, sans contourner les primaires, sinon, il prenait la responsabilité de faire imploser le parti socialiste, le parti de Jean Jaurès. François Hollande, visiblement, a entendu le message.

François Hollande avait, déjà, été affaibli par son premier ministre, Manuel Valls (qui a finalement un boulevard devant lui) qui avait fait part de son souhait d'y aller, emportant le soutien du président de l'Assemblée nationale, Claude Bartelone. Une trahison à laquelle Hollande ne s'attendait pas. Il y a aussi eu la candidature de son ancien protégé, Emmanuel Macron, qui venait même de créer son mouvement, « En Marche », qui le porterait pendant cette présidentielle. Une autre trahison.

Mais plus important, il y a eu le poids de Ségolène Royal et de leur quatre enfants, qui lui ont demandé d'éviter l'humiliation qui l'attendait si jamais il prenait la fatale décision de se présenter. Là, il ne pouvait qu'abdiquer.

Ce 20 heures de ce 1er décembre n'avait pas été planifié. Personne à l'Elysée ne savait ce qu'il allait déclarer. François Hollande a tenu cette date secrète et c'est quelques minutes avant son intervention, qu'on a pu savoir qu'il ne serait pas candidat.

Désormais, il va terminer son quinquennat sans pression d'aucune sorte. C'est peut-être la meilleure chose qui puisse arriver à la France.

Commentaires

Ku Ibiti (non vérifié)
Il ne pourrait pas en profiter pour rectifier le tir avec tous ces dictateurs qu'il a aidé à s'accrocher au pouvoir ? Après tout il ne leur doit plus rien et est "débarrassé de pressions de toutes sortes".....
BONGUISSA (non vérifié)
on s'en fout: à soutenir les roitelets africains , il ne récolte que ce qu'il a semé .Je ne pense pas qu'au Congo on verse une larme à sa lamentable politique ...
MAMA NTELA (non vérifié)
Francois HOLLANDE vous avez déçu le véritable peuple congolais qui s’est aller en masse voté pour bouter le démon de Sassou mais tu la protégé. Nous t'avions maudit que cela reste longtemps ancré dans ta mémoire. Aujourd'hui la population du Pool est entrain de souffrir par ce que tu as donné carte blanche à Sassou voilà le résultat de tes attitudes versatilles

Ajouter un commentaire

Les plus populaires