PRESIDENTIELLE FRANCAISE : Nicolas Sarkozy arrête la politique

Le départ à la retraite (définitive) de Nicolas Sarkozy ne fait pas que des mécontents ce soir, en France et en Afrique : Nicolas Sarkozy dont le retour aux affaires était très redouté dans certaines capitales africaines, a été classé troisième, donc, éliminé d'office du deuxième tour. Sans garder le suspense pendant longtemps, il a déclaré qu'il allait voter son ancien premier ministre, François Fillon, grand vainqueur de ce premier tour.

Qualifié, aussi, pour le deuxième tour, le maire de Bordeaux, Alain Juppé (notre photo), va devoir cravacher dur au regard du retard qu'il compte sur François Fillon (plus de 36%), après le ralliement de Nicolas Sarkozy et de Bruno Le Maire.

Nicolas Sarkozy sort de la politique par la toute petite porte, en promettant de s'occuper un peu plus de sa femme et de ses enfants, qui, ces derniers temps, ne le voyaient plus beaucoup.

Si le vainqueur de ce deuxième tour sera, certainement, le futur locataire de l'Elysée, François Fillon bien que, parti de la manière la plus nette, n'a pas intérêt à crier victoire très tôt. Il est certain qu'Alain Juppé va battre le rappel des électeurs du Centre. Si les électeurs de gauche répondent aussi présent, ce qui risque d'être le cas, les 500.000 à 600.000 voix d'avance de François Fillon peuvent être rattrapés.

Les dés ne sont, donc, pas, encore, jetés. Surtout, si au lieu de 4.000.000 d'électeurs, au premier tour, le deuxième tour enregistre 4,5 à 5 millions d'électeurs, ce qui n'est pas exclu. La bataille ne fait que commencer. D'autant plus que le programme économique et social de François Fillon a de quoi effrayer les Français car « extrêmement violent » (augmentation du déficit du PIB à 5%, augmentation de la TVA et baisse drastique des effectifs dans la fonction publique).

Alain Juppé est sur tout un autre registre, ce qui fait dire à ses partisans que François Fillon ne connaîtra pas le même engouement auprès des électeurs, quand on leur aura expliqué les tenants et les aboutissants de chaque programme.

Commentaires

Un exilé en colère (non vérifié)
Je pense que Nicolas Sarkozy pourra dire a monsieur 8% d'admettre sa défaite, d’arrêter le génocide dans le pool et enfin remettre le pouvoir a J3M
Paul (non vérifié)
J'avais parie sur la tombe de Kaddafi que ce type ne reviendra plus jamais en politique.
Paul (non vérifié)
J'avais parie sur la tombe de Kaddafi que ce type ne reviendra plus jamais en politique.

Ajouter un commentaire

Les plus populaires