Vous êtes ici

PRESIDENTIELLE GABONAISE : Les Gabonais de Suisse privés de vote

Bongo Ondimba Ali (BOA) et la CENAP (Commission électorale nationale autonome et permanente) aux ordres, ne se soucient même plus des qu'en dira-t-on. Ils ne font même plus semblant de respecter les textes électoraux dont ils sont les géniteurs. Et pour cause. C'est un raz-de-marée pour Jean Ping (notre photo). Pour essayer de le contourner, ils ont tout simplement choisi de fermer le bureau de vote de Genève. Jean Ping, il faut le savoir, de par ses fonctions d'ancien ministre des Affaires étrangères et d'ancien président de la Commission de l'Union africaine, est, très aimé, en Suisse. Surtout, par des Gabonais de Suisse. Voilà le crime dont il est accusé par BOA. Résultat, les Gabonais de Suisse n'ont pas eu droit au vote, à Genève, deuxième capitale-siège des Nations-Unies (après New York) où le Gabon compte énormément de ressortissants.

Président de la CENAP, René Aboghé Ella avait justifié, vendredi, 26 août, au cours d'une conférence de presse, à Libreville, la fermeture de certains bureaux de vote, en France, par le faible nombre d'électeurs gabonais. C'est ainsi par exemple que la ville de Strasbourg n'a pas disposé d'un bureau de vote contrairement à la présidentielle de 2009 et même de 2005. A l'observation, Aboghé Ella n'a pas dit la vérité aux Gabonais. La ville de Strasbourg a été privée de bureau de vote pour sanctionner les électeurs de Jean Ping, qui y sont nombreux.

A Paris où Aboghé Ella ne pouvait pas fermer le bureau de vote pour défaut d'électeurs, les CRS (police française anti-émeutes) ont été appelés à la rescousse pour sécuriser l'ambassade qui était, littéralement, encerclée par les manifestants gabonais qui scandaient le nom de « Ping Président ». Tout laisse penser que BOA sera battu à plate couture en France où le simple fait d'évoquer son nom, dans la foule, aujourd'hui, aux abords de l'ambassade, faisait pousser des hurlements de désapprobation. Quelle impopularité !

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.