PRESIDENTIELLES EN AFRIQUE : Les bons et mauvais points de Washington

Dans un bref communiqué, le département d'Etat a "félicité le Cap-Vert pour des élections législatives réussies, le 20 mars, qui ont été, une fois encore, libres et équitables".

"Les élections et le transfert du pouvoir dans le calme renforcent la stature du Cap-Vert comme un modèle de démocratie en Afrique", a loué le porte-parole de la diplomatie américaine, Mark Toner, à propos de cet archipel d'Afrique de l'Ouest, ancienne colonie portugaise, qui a de bonnes relations avec les Etats-Unis. Washington a "félicité" le Mouvement pour la démocratie (MPD, libéral), conduit par l'ex-maire de Praia, Ulisses Correia e Silva, qui a gagné avec plus de 53% des voix devant le Parti africain pour l'indépendance du Cap-Vert (PAICV, membre de l'Internationale socialiste), au pouvoir depuis 2001, dont la dirigeante, Janira Hopffer Almada, a reconnu sa défaite.

En revanche, pour le Niger et la présidentielle du 20 mars, le département d'Etat (John Kerry, le secrétaire d'Etat sur notre photo) s'est dit "déçu que les différences entre certains partis sur la conduite de l'élection n'aient pas été réglées à l'avance".

"Les Etats-Unis appellent toutes les parties prenantes à résoudre leurs différends de manière pacifique, par le dialogue et la voie juridique", a plaidé M. Toner, exhortant "le gouvernement et le peuple du Niger à continuer d'unifier le pays et à renforcer les institutions démocratiques".

Le chef d'Etat nigérien sortant, Mahamadou Issoufou, 64 ans, a été réélu avec 92,49% des voix, lors du second tour de la présidentielle de dimanche, un scrutin boycotté par l'opposition qui a appelé à la "résistance citoyenne".

En octobre dernier, le Niger et les Etats-Unis avaient signé un accord militaire pour la "lutte contre le terrorisme" au Sahel et Washington dispose, dans ce pays, d'une base militaire d'où il fait décoller des drones pour fournir du renseignement aux forces françaises engagées au Mali voisin.

Au Congo-Brazzaville, c'est la déception totale. Sassou n'a, jamais, été crédible aux yeux de Washington. Mais, avec ce hold up qu'il tente de réaliser, Washington ne le considère plus comme un président à ses yeux.

Commentaires

pfff (non vérifié)
OBAMA nous a déçu, il est trop mou.
Tiakaka (non vérifié)
Le chien aboie la caravane passe. Si on a besoin d'une vraie démocratie, alors faut se débarrasser de tous ces dictateurs a n'importe quel prix
Faridam (non vérifié)
La democratie en Arabie Saoudite les americains n en parlent pas?
ozenzo Bazaze (non vérifié)
Ne point confondre,ici nous parlons de l'Afrique en general et du Congo en particulier.Le Congo n'est par ailleurs pas une monarchie.
Dominique Mafueta (non vérifié)
SASSOU NGUESSO EST UN RÉCIDIVISTE DANS LES CRIMES POLITIQUES ET ÉCONOMIQUES, APRÈS LA CONFÉRENCE NATIONALE DE 1991, MGR ERNEST KOMBO CROYAIT QUE CE TYRAN ALLAIT REVENIR AU SENS HUMAIN, MAIS HÉLAS! C'EST MÊME LUI QUI L'A ASSASSINÉ COMME IL L'AVAIT FAIT SUR LE CARDINAL EMILE BIAYENDA. LES DÉLITS IMPRESCRIPTIBLES QUI LE FONT PEUR DE QUITTER LE POUVOIR SONT TROP NOMBREUX. ET QUE DIRE SUR SES DÉBOIRES FINANCIERS, SES 112 COMPTES BANCAIRES DÉCELÉS PAR LA POLICE FRANÇAISE, LA TRENTAINE DE SES VILLAS ET APPARTEMENTS RIEN QU'EN FRANCE, ETC... DANS LE POUVOIR CLANIQUE DE SASSOU NGUESSO UN MINISTRE PEUT DONNER UN CADEAU DE 08 MILLIONS D'EUROS À LA POLICE PORTUGAISE CELA NE VA JAMAIS AFFECTER PERSONNE NI MÊMES LES SOI-DISANT DÉPUTÉS, LE PAYS FONCTIONNE ET LE MINISTRE TOUJOURS EN POSTE EBONGA EBONGA TE TOUJOURS MEILLEUR...... LE SCANDALE EST QUE SASSOU NGUESSO NOUS DIT:... SON REFERENDUM DES BABOUINS A FAIT PLUS DE PARTICIPANTS (72%) QUE L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE (65%) QUELLE HONTE, IL OUBLIE QUE TOUT LE MONDE VOIT CE QUI SE PASSE AU CONGO BRAZZAVILLE....
Baliele M . Bakima (non vérifié)
L'Arabie Saoudite est un royaume, pas une republique comme l'est le Congo. Le pouvoir est hereditaire en monarchie. A moins que Monsieur Faridam pense Monsieur Sassou est devenu Nguesso1er, roi du Congo.
Massy christ (non vérifié)
sassou ne plu president du congo brazzaville, donc il faut plu lui l'appel president du congo, parce que ce pas lui qui ave gagne cette élection JEAN MARIE MICHEL MOKOKO qui a gagne cette l'élection, les congolais a vote pour le changement du pays, la français doit parle, ce françois holand qui a crée tout cette problême, celui qui a laisse sassou faire deplu le changement du contution, Mai ce que est vrai ce MOKOKO qui a gagne cette élection, où moi j'ai vote MOKOKO ave 1157 voix et sassou 52 voix, le soir la aprés le vote la population congolais a pointe-noire et dans tout le pays ave dja même commence a fête la victoire de MOKOKO, la france doit faire vite pour degarge sassou du pouvoire je sais que ce pas facile, Mai avec la france ce facile, nous la population congolais en veux la democrati dans le pays. fin de station

Ajouter un commentaire

Les plus populaires