RDCONGO : Quand Kabila devient le principal supporteur de la CENCO pour la signature d'un accord

Le président rdcongolais, Joseph Kabila (sur notre photo recevant les évêques), a reconduit, mercredi, 4 janvier, la médiation de l'épiscopat congolais en vue de l'application de l'accord de cogestion de la République démocratique du Congo (RDC) jusqu'à l'élection de son successeur, a-t-on appris des sources concordantes.

"Les choses sont claires après l'échange entre les évêques et le président de la République qui leur a demandé de tout faire pour mettre en application l'accord", a déclaré une source ecclésiastique.
"Les évêques ont été reçus en audience par le président Kabila. Mais le contenu des entretiens n'est pas destiné à la presse", a déclaré un proche collaborateur du chef de l'Etat.

Mercredi, en début de soirée, les évêques de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) ont présenté "en primeur" à Joseph Kabila, l'accord de sortie de crise née du maintien du chef de l'Etat au-delà du terme de son mandat, le 20 décembre.

Mardi, la majorité au pouvoir en RDC avait conditionné sa participation aux négociations sur les modalités d'application de l'accord du 31 décembre à la reconduction du mandat des évêques par M. Kabila. L'accord entérine une décision de la Cour constitutionnelle autorisant M. Kabila à demeurer à la tête du pays, en contrepartie de la création d'un Conseil de surveillance de l'accord et la désignation d'un premier ministre de l'opposition.

Joseph Kabila, âgé de 45 ans et au pouvoir depuis 2001, ne peut briguer un nouveau mandat. Le 20 décembre, date de la fin de son mandat, au moins, 40 personnes, selon l'ONU, ont été tuées dans des affrontements avec les forces de l’ordre.

La RDC n’a pas connu de transition politique pacifique depuis son indépendance de la Belgique en 1960.

Avec AFP

Commentaires

DOMINIQUE MAF (non vérifié)
RD CONGO: JOSEPH KABILA A DES RENSEIGNEMENTS QUE SES CHAROGNARDS N'ONT PAS. TOUS LES JOURS IL SURPREND SA SOI-DISANT MAJORITÉ. PEUT ETRE IL A D'AUTRES CALCULS QUE SEULS KALEV SON CONSEILLER SPECIAL ET PATRON DES RENSEIGNEMENTS AINSI QUE SON DIRECTEUR DE CABINET SAVENT.... QUAND LES MENDE, MINAKU, ATUNDU, ETC... VIENNENT DIRE QUE NON AUX EVEQUES, LE LENDEMAIN JOSEPH KABILA DIT OUI AUX EVEQUES; QUAND LES CHAROGNARDS VIENNENT DIRE IL Y A UN PROBLEME D'INCLUSIVITÉ, LE LENDEMAIN JOSEPH KABILA DIT ALLONS Y VITE AUX ELECTIONS... CEPENDANT, JOSEPH KABILA NE VEUT PAS FAIRE BOUGER CORNEIL NAANGA DE LA CENI. DONC, SA VRAIE CARTOUCHE C'EST D'ALLER VITE AUX ELECTIONS AFIN QUE CORNEIL NAANGA PROCLAME LE CANDIDAT QUE JOSEPH KABILA VA DÉSIGNER..
HANSALEVEY Adams (non vérifié)
joseph KABILA est victime de la haine des faucons politiques de la RDCONGO; ils ont fait de la politique comme dans tous les pays africains, une fonction professionelle et un moyen de s'enrichir pour certains depuis 1960; ils ont des enfants et des petits-enfants, même des arrières petits-enfants et à quoi quitter la politique du ventre si elle rapporte gros; ainsi Joseph Kabila qui a voulu tout faire pour émerger son pays est victime de ces acharnements à la fois des occidentaux bénéficiaires des matières premières et les faucons qui veulent des miettes que distribuent les occidentaux ,,,, harro !!

Ajouter un commentaire

6 + 2 =
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Les plus populaires