Vous êtes ici

SOMMET DE LA CEEAC : Le Gabon de BOA ne fait toujours pas recette

Pour tenter de sortir de l'anonymat où il s'est mis, après l'élection présidentielle du 27 août 2016, Bongo Ondimba Ali (BOA) a entrepris une offensive diplomatique internationale, qui l'a conduit, tour à tour, à la COP 22 au Maroc, au Sommet Union africaine/Etats arabes, en Guinée équatoriale, et au Sommet de la Francophonie, à Madagascar.

Ce mercredi, 30 novembre, il organise un Sommet extraordinaire de la CEEAC (Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale), à Libreville. Mais malgré tous les efforts entrepris pour en faire un succès pour des besoins de politique intérieure, son Sommet n'a pas attiré grand monde. Sur sur les dix chefs d'Etat attendus, seuls trois ont répondu à l'appel : Idriss Déby Itno, président du Tchad et président en exercice de l'Union africaine, Paul Kagame, président du Rwanda, qui signe le retour de son pays dans la CEEAC, après l'en avoir retiré pendant plusieurs années (pour ne pas payer des cotisations inutiles) et le Centrafricain, Faustin Archange Touadera. La présidente de la Commission de l'Union africaine, Xhosazana Dlamini-Zuma, est, aussi, absente. Le Cameroun, la Guinée équatoriale, Sao Tomé et Principe et le Congo ont été représentés par leur premier ministre tandis que le Burundais, Pierre Nkurunziza, a envoyé son vice-président. Les ministres représentent le Congo démocratique et le Rwanda.

Le quorum des chefs d'Etat n'est, donc, pas, a priori, atteint, et, plus inquiétant, les poids lourds de la CEMAC (Biya, Obiang et Sassou) sont restés chez eux.

BOA (sur notre photo avec Paul Kagame) ne pourra, donc, pas légitimer, de cette façon, son putsch électoral du 27 août alors que son opposition lui demande, de façon un peu (irréaliste tout de même) de quitter, son fauteuil auquel il n'aurait pas droit. La situation semble, totalement, bloquée. En attendant les législatives de décembre 2016 et la CAN de janvier 2017. Les partisans de BOA retiennent leur souffle.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.