SYRIE : Carnage près de Damas

Un dimanche sanglant près de Damas. La banlieue de la capitale syrienne a été victime d'un double attentat (notre photo) qui a fait, au moins, 120 morts, dont 90 civils, selon un bilan communiqué, lundi, 22 février,  par l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), dont les sources sont à peu près fiables. Il s'agit de l'attaque la plus sanglante depuis 2011. Le groupe Etat islamique a revendiqué ces attaques suicides perpétrées près du sanctuaire de Sayeda Zeinab, un haut lieu du chiisme situé à moins de 10 km de la capitale syrienne. Ce qui s'y passe est, tout simplement, effroyable.

C'est la vague d'attentats la plus meurtrière, en Syrie, depuis plus de 16 mois. Ces attaques sont menées en représailles à l'offensive de l'armée syrienne, soutenue par l'aviation russe. Ces dernières heures, ces attaques ont permis de reprendre 18 villages. L'offensive russo-syrienne se trouve aux portes de Raqqa, le fief de l'organisation terroriste, qui fait tout ce qu'elle peut pour la contenir. Sans grand succès. L'armée syrienne, activement, soutenue par les bombardements russes, a, incontestablement, le vent en poupe. La guerre en Syrie a, déjà, fait plus de 260 000 morts, en quatre ans. Et ce n'est pas fini.

Ajouter un commentaire

Les plus populaires