Vous êtes ici

TOGO/BRESIL : Organisation prochaine d'un Forum économique Brésil-Togo

Ceux qui avaient dit que le lancement du PND (Plan national de développement) togolais n'était qu'un programme de plus car c'est du déjà vu et du déjà entendu, se mordront, bientôt, la langue d'avoir parlé trop tôt. Car, après son lancement le 4 mars, à Lomé, par le président, Faure Gnassingbé, en présence des partenaires privés et publics nationaux, bilatéraux et multilatéraux du Togo, le président a organisé, les 13 et 14 juin, à Lomé, le premier Forum économique Togo-Union européenne, en présence d'un vice-président de la Commission de l'UE et de plus de 300 entreprises européennes. Bilan : plus de 1,3 milliard d'euros de projets vont être financés. Un succès qui ne dit pas son nom. Dans la foulée, le président a envoyé son ministre des Affaires étrangères, le professeur, Robert Dussey, au Brésil pour une mission dont le but est de renouveler l'expérience qui vient d'être réussie avec l'UE à Lomé. Ses contacts ont abouti à la tenue, au Brésil, très prochainement, du premier Forum économique Brésil-Togo dans le cadre du PND, en présence du chef de l'Etat togolais en personne.

A l’invitation du ministre des Relations extérieures de la République fédérative du Brésil, Ernesto ARAUJO, le professeur, Robert DUSSEY, ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et des Togolais de l’extérieur, a effectué, les 17 et 18 juin 2019, une visite officielle à Brasilia (notre photo).
 
Evoquant l’accord portant création de la Commission mixte de coopération entre le gouvernement de la République togolaise et le gouvernement de la République fédérative du Brésil, signé le 18 août 1988, à Brasilia, les deux ministres se sont engagés à organiser, dans un avenir proche, la première session de celle-ci, en vue de renforcer leur collaboration dans les domaines politique, économique, sécuritaire, scientifique, culturel et technique.
 
Ils ont, également, convenu de la signature prochaine de plusieurs accords dont un mémorandum d’entente entre l’Institut Rio Branco du ministère des Relations extérieures de la République fédérative du Brésil  et le ministère des Affaires étrangères de la République togolaise sur la coopération dans le domaine de la formation des diplomates, un accord dans le domaine du service aérien et un accord cadre de coopération dans le domaine de la sécurité et de la défense.  
 
Examinant les questions de développement, le ministre DUSSEY a fait connaître que le Togo a, récemment, adopté un Plan national de développement (PND) articulé autour de trois axes qui concernent  la mise en place d’un hub logistique d’excellence et d’un centre d’affaires de premier ordre dans la sous-région ouest-africaine, le développement de pôles de transformation agricole, manufacturier et d’industries extractives et la consolidation du développement social et le renforcement des mécanismes d’inclusion. A cet égard, il a invité la partie brésilienne à appuyer le Togo dans la mise en œuvre de ce Plan, à travers la mobilisation des investissements. 

Aussi, les deux ministres ont-ils convenu de l’organisation prochaine au Brésil, d’un Forum économique Togo-Brésil auquel prendra part le chef de l’Etat, Faure Essozimna GNASSINGBE.

Se félicitant de l’initiative coton4+ qui a permis le renforcement des capacités techniques des cotonculteurs togolais par des experts brésiliens, le ministre DUSSEY a exprimé le souhait de la partie togolaise de voir cette expérience s’étendre à d’autres filières, notamment, le café, le manioc, l’anacarde et l’élevage bovin.

Par ailleurs, le ministre togolais a pris note de l’offre brésilienne visant à accompagner les pays africains en matière de contrôle terrestre de leurs frontières, de la formation des pilotes et des marins et a exprimé la disponibilité de la partie togolaise à bénéficier de cette offre.
 
Relevant la nécessité de renforcer la coopération entre les secteurs privés des deux pays, les deux ministres se sont engagés à œuvrer de concert pour l’organisation de visites d’échange et de prospection des opérateurs économiques du Togo et du Brésil et leur participation aux grandes rencontres organisées dans l’une ou l’autre partie dans les domaines économiques et connexes. 
 
A cet égard, les ministres togolais et brésilien ont invité les chambres de commerce, et autres associations professionnelles des hommes d’affaires des deux pays à signer des accords de partenariat.

Le ministre togolais a informé son homologue du soutien du Togo à la candidature de la République fédérative du Brésil au poste de membre non permanent du conseil de sécurité des Nations-Unies pour la période 2022-2023. 
 
En marge de cet entretien, le professeur, Robert DUSSEY, a animé une conférence sur le thème «Extrémisme violent et défis sécuritaires en Afrique de l’Ouest : Quel rôle pour la diplomatie préventive ? » à  l'Institut Rio Branco du Brésil.
 
Dans son exposé, le ministre DUSSEY, après avoir rappelé que les groupes extrémistes veulent faire de l’Afrique de l’Ouest une société à risques multiformes, a démontré les limites de la sécurité et de la réponse militaire face à la menace et énuméré quelques solutions fondées sur la diplomatie préventive pour endiguer le mal.
 
A cet égard, il a rappelé que la diplomatie préventive oblige les gouvernements à assumer leurs rôles et à prendre la responsabilité de protéger leurs citoyens, de faire des efforts pour se rapprocher des citoyens et des communautés, d’anticiper les crises sociopolitiques, de savoir rester à égale distance des communautés et des confessions religieuses en respectant le principe de laïcité tout en jouant leur rôle de régulateur souverain. 
 
Par ailleurs, le ministre DUSSEY a été reçu en audience par Wilson WITZEL, gouverneur de l’Etat de Rio de Janeiro. Les questions de coopération ont été au centre de leurs discussions.
 
Dans le cadre de l’exécution de l’axe 1 du PND, le ministre DUSSEY et le gouverneur WITZEL ont convenu de la signature des accords de coopération entre le gouvernement togolais et l’Etat de Rio de Janeiro dans les domaines du commerce, du tourisme et des activités financières. Un accord entre Lomé et Rio de Janeiro ainsi qu’un autre entre les chambres de commerce du Togo et de l’Etat de Rio de Janeiro sont, également, prévus. 
 
Il a, enfin, échangé avec les leaders des communautés afro-brésiliennes et de la diaspora togolaise au Brésil qu’il a invités à prendre part au Forum économique de la diaspora africaine prévu à Lomé les 28 et 29 novembre 2019.

Au terme de cette visite, le professeur, Robert DUSSEY, a exprimé au ministre ARAUJO, au gouvernement et au  peuple brésilien ses vifs remerciements pour la qualité de l’accueil et de l’hospitalité, qui lui ont été réservés ainsi qu’à sa délégation durant leur séjour au Brésil et a invité son homologue à effectuer une visite en République togolaise.
 
Ernesto ARAUJO a accepté cette invitation dont les modalités seront arrêtées par voie diplomatique.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.