UNION AFRICAINE : Le Guinéen, Alpha Condé, succède au Tchadien, Idriss Déby Itno, comme président en exercice

Il fallait vite procéder au remplacement du Tchadien, Idriss Déby Itno, afin qu'il ne soit pas à la fois juge et partie, lors de l'élection du président de la Commission de l'Union africaine à laquelle son ministre des Affaires étrangères est candidat, au même titre que quatre autres.

Investi président de la République de Guinée depuis le 21 décembre 2010, le nouveau président en exercice de l’UA, Alpha Condé (notre photo), 79 ans, effectue, actuellement, son deuxième et dernier mandat à la tête de la Guinée.

Sous le thème ‘’Tirer pleinement profit du dividende démographique en investissant dans la jeunesse’’, le Sommet de l'UA) se tient avec comme principal enjeu, la réintégration du Royaume du Maroc, trente-trois ans après l’avoir quittée. Le président du Rwanda, Paul Kagame, fera, de son côté, connaître les réformes qu'il préconise afin que l'institution gagne en efficacité et devienne, financièrement, autonome. L'essentiel du budget de l'organisation vient, en effet, de l'Union européenne. Comme quoi, la colonisation est, encore, loin d'être finie.

Cinq candidats sont en lice pour la succession de la présidente sortante de la Commission de l'UA, la Sud-Africaine, Nkosazana Dlamini-Zuma.

A l'Equato-Guinéen Agapito Mba Mokuy et la Botswanaise Pelonomi Venson-Moitoi, déjà, partants, en juillet dernier, sont venus se joindre le Tchadien, Moussa Faki Mahamat, le Sénégalais, Abdoulaye Bathily, et la Kenyanne, Amina Mohamed Jibril.

Ajouter un commentaire

Les plus populaires