VLADIMIR POUTINE : Vers une présidence à vie !

Le président russe, Vladimir Poutine, a annoncé, mardi, 10 mars, que la Cour constitutionnelle devra trancher s'il pourra ou non se représenter à un nouveau mandat présidentiel après l'adoption de sa vaste réforme de la constitution actuelle. Le président russe veut donc faire comme son homologue chinois, Xi Jinping, qui, lui aussi, était, récemment, revenu sur le principe d'un mandat de cinq ans renouvelable une seule fois, après avoir vu que 10 ans n'était pas un délai suffisant pour faire aboutir ses réformes. Depuis la modification des institutions, Xi Jinping s'est installé dans une présidence à vie qui ne dit pas son nom. Pourvu que les Chinois en soient contents. L'ancien colonel du KGB veut-il, aussi, s'éterniser au pouvoir ? La Cour constitutionnelle dont on ignore la réelle indépendance vis-à-vis du président russe, ne tardera pas à trancher. Cela dit, on note que Vladimir Poutine pour ce qui le concerne, serait heureux de continuer à servir la Russie comme président de la République après 2024, fin de son actuel et dernier mandat.

S'exprimant devant le parlement, Vladimir Poutine a jugé «possible» de «réinitialiser» le compteur limitant à deux les mandats présidentiels après l'adoption de la révision constitutionnelle, ce qui lui permettrait de se représenter après la fin de son mandat actuel en 2024. «En principe, cette option serait possible, mais à une condition : si la Cour constitutionnelle russe conclut officiellement qu'un tel amendement n'est pas contraire à la loi fondamentale», a-t-il ajouté. Et «seulement si les citoyens soutiennent un tel amendement lors du vote national du 22 avril».

Vladimir Poutine a, également, affirmé qu'un «pouvoir présidentiel fort est absolument nécessaire à la Russie» et que «la situation économique et sécuritaire actuelle le rappelle encore une fois». Tout en reconnaissant que «les Russes doivent avoir dans n'importe quelle élection une alternative», il a estimé que «la stabilité est peut-être plus importante et doit être prioritaire» (sur notre photo Poutine futur président à vie congratule l'inamovible Sassou-Nguesso président à vie du Congo-Brazzaville, en mai 2019 au Kremlin).

Les députés russes ont adopté, mardi, en deuxième lecture, la plus importante, les amendements constitutionnels voulus par Vladimir Poutine et qui visent à marquer de son empreinte la Russie pour les décennies à venir. Annoncée par surprise par M. Poutine en janvier, cette première révision de la constitution depuis son adoption en 1993 est, largement, considérée comme une manière de préparer l'après-2024, date où son dernier mandat présidentiel s'achèvera.

Ajouter un commentaire

Les plus populaires