ZIMBABWE : Camarade Bob laisse un héritage digne d'un grand leader nationaliste (qu'il était)

C'est vrai que son pays, le Zimbabwe, ne dispose ni du pétrole ni du gaz, qui provoquent des folies à certains dirigeants de pays qui en possèdent. Mais, on a aussi vu des dirigeants de pays dont le pays ne disposait pas d'or noir, compter parmi des milliardaires du continent alors qu'ils ne sont pas opérateurs économiques. Robert Mugabe, lui, ne s'est pas enrichi malgré ses 37 ans passés au pouvoir. Avec une dizaine de petits millions de dollars trouvés sur ses comptes au Zimbabwe, on a la preuve qu'il ne confisquait pas le pouvoir pour, essentiellement, s'enrichir. Sinon, la presse occidentale (à gages) aurait fait de gros titres sur sa filouterie.

L'ancien président zimbabwéen Robert Mugabe, décédé en septembre à l'âge de 95 ans, a laissé 10 millions de dollars, dix voitures et plusieurs propriétés à ses héritiers, selon le détail de ses biens rendus publics, mardi, 4 décembre, dans la presse. Bona Nyepudzai Mutsahuni-Chikore, fille de l'ex-chef de l'Etat, a révélé le capital de son père devant la Haute Cour de Harare, faute d'avoir pu trouver un testament, a rapporté le journal The Herald. L'absence d'un testament peut vouloir dire que Camarade Bob ne s'attendait pas à mourir même s'il avait, déjà, un âge avancé : 95 ans.

L'ancien président a laissé dans un compte au Zimbabwe 10 millions de dollars (9 millions d'euros), en devise étrangère, selon le quotidien. Une seule ferme a été enregistrée sur la liste des biens de l'ancien président, qui avait lancé au début des années 2000 une réforme agraire rapidement sabotée par Londres malgré les Accords de Lancaster House.

Selon les documents fournis à la Haute Cour, l'ancien président possédait, également, au moment de son décès, deux maisons dans des banlieues résidentielles de la capitale Harare, une maison dans sa région natale de Zvimba (Nord), un terrain et un verger de 4 hectares au total.

Ajouter un commentaire

Les plus populaires