Politique

CONGO-BRAZZAVILLE : Anicet Poaty-Amar, même pas peur de Sassou
Les semaines à venir seront décisives au Congo. Les événements risquent de se précipiter. C'est pour ne pas les vivre de loin que certains cadres et opposants congolais commencent à rentrer, vite vite, au pays. C'est le cas d'Anicet Poaty-Amar.
BENIN : Le retour au pays de l'enfant prodige Patrice Talon
Patrice Talon est rentré, jeudi, 8 octobre, à Cotonou, en provenance de Paris via Abidjan
Coup d'état du 16 septembre : Diendéré voulait-il céder le pouvoir à Bassolé ?
En cuisinant, correctement, toutes les personnes qui ont trempé dans ce putsch, les enquêteurs peuvent être surpris de l'étendue des ramifications du complot.
Syrie: Chine/Russie s'unissent-elles contre l'OTAN ?
Outre le levier économique pour renforcer son poids sur le plan international, la Chine est déterminée à entrer dans une phase politico-militaire ; l'accostage du premier navire porte-avion chinois dans les eaux riveraines de la Syrie en est la preuve.
CONGO-BRAZZAVILLE : « Il n'y aura pas de vote référendaire au Congo » (dixit IDC-FROCAD)
On apprend tous les jours. La nouvelle constitution de Sassou consacre son impunité devant les juridictions nationales ou internationales. Qui dit mieux ?
BURKINA FASO : L'ex-RSP rend ses armes et munitions devant les chefs d'état major de la CEDEAO
On peut dire que la tentative de coup d'état du général, Gilbert Diendéré, et du RSP, est, maintenant, définitivement, derrière nous. Cette armée dans l'armée vient, enfin, d'être désarmée.
CONGO-BRAZZAVILLE : Avec son référendum, Sassou déclare la guerre au peuple congolais
Denis Sassou Nguesso cherche à mourir au pouvoir et échapper à la justice à cause des crimes imprescriptibles qu'il traîne sur lui. Il y a peu de chance qu'il y parvienne.
BOKO HARAM : Le dernier soupir d'un condamné à mort !
Boko Haram (avec son maître Shekau) est une secte, militairement, affaiblie. Ce n'est plus un secret pour personne. Pour la conjuguer, définitivement, au passé, il faudrait, maintenant, que la Force multilatérale sous-régionale devienne, totalement, opérationnelle.
BURUNDI : La police de Nkurunziza abat 15 personnes les  3 et 4 octobre
C'est comme si c'est Pierre Nkurunziza, qui, de sa propre main, avait assassiné ces 15 compatriotes à lui. Il faudrait en conclure que pour garder son fauteuil, ce sera au prix d'un bain de sang pendant tout son mandat.
CENTRAFRIQUE : Déby demande à la transition « d'aller aux élections avant la fin de l'année »
A force de tourner en rond, les Centrafricains ont fini par exaspérer leurs plus fervents soutiens : les chefs d'Etat français et de la sous-région de l'Afrique centrale, leur intiment un seul ordre : aller illico presto aux élections.
CONGO-BRAZZAVILLE : Sassou a choisi la date du 25 octobre pour la tenue de son référendum
Sassou est dos au mur. Après s'être laissé enfermer par les radicaux de son camp à l'idée de la tenue d'un référendum pour solder Sibiti, le voici pris entre le marteau et l'enclume. Il aurait arrêté la date du 25 octobre. L'opposition annonce des meetings monstres pour s'y opposer.
CAMEROUN : Le dernier remaniement avant la présidentielle de 2018 ?
Le Cameroun a un nouveau gouvernement depuis vendredi, 2 octobre, avec deux surprises dans les ministères de souveraineté.
CAMEROUN : Lejeune Mbella Mbella a été promu Ministre des Relations extérieures
Le président, Paul Biya, a décidé de confier, vendredi, 2 octobre, le ministère des Relations extérieures à un diplomate qu'il connaît bien : Lejeune Mbella Mbella qui, jusqu'à cette nomination, était l'ambassadeur du Cameroun en France.
GABON : L'ancien premier ministre Jean François Ntoutoume Emane démissionne du parti au pouvoir
C'est un coup de tonnerre qui éclate dans le ciel gabonais. Annoncée depuis quelque temps, la démission de Jean-François Ntoutoume Emane a été officialisée, vendredi, 2 octobre, lors d'un réquisitoire de trois heures contre la gestion d'Ali Bongo Ondimba.
Il faut battre le fer quand il est chaud. La justice n'a pas tardé à mettre la main sur les putschistes afin qu'ils puissent répondre de leur gravissime acte.
Et si le coup d'état, en Centrafrique, dénoncé par la présidente de la transition, Catherine Samba Panza, s'expliquait par le fait que la justice va bientôt mettre certaines personnes hors course des affaires de l'Etat ?
PRESIDENTIELLE EN GUINEE : L'opposition redoute la fraude orchestrée par Alpha Condé
Alpha Condé voudrait frauder à la présidentielle du 11 octobre. Les 7 candidats de l'opposition font bloc pour l'y empêcher. Ambiance.
NATIONS-UNIES : Tenue du Sommet spécial sur le Centrafrique à New York malgré l'absence de la présidente
La présidente de la transition, Catherine Samba Panza, a dressé le bilan de son action à la tête du Centrafrique, et a demandé des appuis pour terminer son travail en beauté.
BURKINA FASO : Le général Gilbert Diendéré vient d'être livré à la justice
Les nerfs du général ont fini par lâcher. Il vient de se rendre aux autorités de transition. Sans violence.
RDC : Katumbi demande le départ de Kabila
Moïse Katumbi a, finalement, jeté le masque en quittant le parti au pouvoir. Maintenant, c'est à visage découvert qu'il va affronter Joseph Kabila s'il s'hasarde à vouloir se succéder à lui-même.